Publications annoncées

Pour accéder aux archives des publications annoncées, cliquez ici
 
A. Alain J.B. Tiémélé E. Hiriart M. Cosem J. Simonomis A. War J-M. Platier T. Renard M. F. Lavaur C. Serreau
A. Poiré P. Cosquer J. Antonini S. Smith B. Noël P. Brasseur J-M. Bongiraud J-L. Favre et M.Vincenot S. Gicquel et I. Slivance Avel IX
C. Degoutte J. Berthelet C. Cailleau J.-P. Poupas R. Marx D. Brochard C. Guibbert A. Mara L. Fels C. Castello
Impératrice Michiko Épique, Époque... H. Bertrand C. Dupuy-Dunier 40 poètes Québec-France S. Montobbio J.-M. Roth F. Y. Caroutch J.-J. Dorio A. Briet
Pour Philippe Soupault C. Grossi J. Moulin André Loubradou



Anton Alain: Dérives

Éditions Klamba

Des poèmes anciens côtoient des poèmes du jour. Certains poèmes ont été présentés sur le site internet  http://derives.free.fr/  qui présente aussi les éditions Klanba.

Le poème n’allume aucune lanterne
N’empêche aucune larme
Ne transforme pas le monde
Il trace la route de l’être



Jean Baptiste Tiémélé: La dérive des temps

Éditions Klamba

La Côte d’Ivoire

Qu’on me laisse mes Tribus
Elles sont mes cellules
Elles sont mes veines
Elles sont ma chair
Elles sont moi
Sans elles
Je ne suis pas



Emmanuel Hiriart: Tante Agatha parle en dormant

Éditions Sac à mots

Dans l'autre monde les règles changent
La mort passe entre les tables
Serveuse familière ;

Les habitués la plaisantent,
Sortent le soir avec elle,
La reconduisent lorsqu'il pleut.

Prix: 20 euros (joindre 1,62 euros; pour port si envoi par la poste)

BULLETIN DE SOUSCRIPTION à retourner, accompagné du règlement
à l'ordre de As.Pro.Ex.Po.,
«  Sac à mots édition »
La Rotte des Bois
44810 - LA CHEVALLERAIS



Emmanuel Hiriart: Un jardin manque au poème

Éditions 32 Raphia

Collection autour de l'évocation du jardin, de sa végétation...

Parution avril 2003

« Je ne me souviens plus du paradis ... »

Ouvrage sur papier recyclé, 32 pages, sous couverture cartonnée. Cette édition comporte 100 exemplaires numérotés, plus quelques exemplaires notés H.C., tous resserrés de deux arcanes de raphia.

Prix: 13 euros (plus 1,60 euros de port)



Michel Cosem: La Fine dell'Ora (La Fin de l'Heure)

Bilingue franco-italien, traduction de Giovanni Dotoli

Schena editore 2002

« Les feuilles
viennent piquer la fenêtre
à coups de bec d'oiseaux
et rameutent les légendes»

De courts poèmes écrits en 2001.
80 pages

Prix: 8 euros
______________________________________________________
Michel Cosem: Arbres de grand vent

Lo Païs / Éditions du Rocher

« Les hommes et les arbres ont une longue histoire commune. Ils cheminent ensemble dans la lumière et le vent. Symbole de liberté et de permanence Michel Cosem en a choisi plusieurs (le chêne, le prunier, l'oranger, le mimosa, le noisetier, le palmier, le châtaignier etc. De magnifiques illustrations de Philippe Davaine donnent à cet ouvrage une rare beauté." La Dépêche du Midi.
 
34 pages en couleur, format à l'italienne 27/24

Prix: 18,50 euros
_____________________________________________________
Michel Cosem: Vols d'hirondelles

Pluies d'étoiles éditeur

Après le succès de "Au pays des braises bleues", chez le même éditeur, voici un nouveau recueil de poèmes s'adressant à tous et pouvant plaire aux jeunes: voyages, nature, rencontres, monde animal et végétal, Michel Cosem va d'un univers à l'autre avec plaisir. Ce recueil, comme tous les autres de la collection, est complété par une interview de l'auteur et par des propositions d'ateliers d'écriture poétique.
 
48 pages

Prix: 5,50 euros
_____________________________________________________
Michel Cosem: L'ombre de l'oiseau de proie

L'Amourier éditeur

"La poésie c'est un regard qui permet de connaître, de faire partager, d'inventorier la richesse du monde... L'écriture est là pour faire des rapprochements, procéder à des métaphores qui permettent d'entrer plus intimement à l'intérieur des êtres et des choses."

(Entretien avec Alain Freixe, Le Basilic n° 21)

"Les voyages, les lieux familiers ou soudain découverts, la présence d'une nature fraternelle inspirent de beaux poèmes, une fois encore. Et ce n'est pas à la légère que je parle d'inspiration, car on la perçoit, de page en pages, dans ce recueil vivifiant."

Jean Joubert

94 pages

Prix: 12 euros - Commandes à Michel Cosem, 2 Allée des Allobroges - 31770 - Colomiers
___________________________________________________
Michel Cosem: Gorgées de braises

Éditions Sac à mots

"La marche suscite la parole en cette conjonction d'intériorité où s'unit, par la grammaire et l'impersonnel, l'être à l'univers. Le poème place son désir là où le poète saisit en sa quête ce qui manifeste son humanité, en toute pudeur et sans succomber à la tentation solipsiste. Le paysage à cet égard ouvre la cage."

Anne Mounic (Temporel n° 2)

"Cette écriture sait capter la beauté de l'instant, la fragilité des choses."

Jacqueline Saint-Jean

"Ce sont vraiment de beaux poèmes dans lesquels tu exprimes avec émotion et discrétion le charme des lieux qui te sont familiers et ce que tu découvres dans tes voyages."

Jean Joubert

80 pages

Prix: 12 euros - Commandes à Michel Cosem, 2 Allée des Allobroges - 31770 - Colomiers
___________________________________________________
Michel Cosem: Matin des Rossignols

Éditions Corps Puce
(Collection Le Poémier, 12)
 

"On s'abreuve avec bonheur à cette intelligence qui murmure le secret des lieux traversés, à ces gouttes de poésie qui chantent avec pudeur, comme l'oiseau qui n'ouvre qu'un petit bec pour nous émouvoir."

Jean-Hugues Malineau (Préface)

Cet ouvrage a reçu le Grand Prix de la ville de Bergerac 2008.

72 pages

Prix: 10 euros - Commandes à Michel Cosem, 2 Allée des Allobroges - 31770 - Colomiers
___________________________________________________
Michel Cosem: Les herbes de Safran

Éditions de l'Atlantique

"Il y a dans ces poèmes une lumière qui irradie..."

Max Alhau (Aujourd'hui poèmes)

90 pages

Prix: 18 euros - Commandes à Michel Cosem, 2 Allée des Allobroges - 31770 - Colomiers
__________________________________________________
Michel Cosem: Ainsi se parlent le ciel et la terre

Éditions de l'Harmattan

Préface de Jean Joubert

Ecrire être au monde
Comme un carré de terre
semé d'orchidées mauves
et de plumes d'oiseaux
Etre dans le rêve
pour revenir chaque saison
dans les lumières dans les mémoires
Ecrire les soleils et les océans
écrire sous l'écorce
l'histoire et l'imaginaire
les voyages dans les hautes dunes d'or
et les crépuscules du coeur

94 pages

Prix: 13 euros, franco de port - Commandes à Michel Cosem, 2 Allée des Allobroges - 31770 - Colomiers
____________________________________________________
Michel Cosem: L'encre des jours

Éditions Alcyone

.....
Est-ce aptitude au bonheur, comme on l'a souvent dit? Ou sérénité conquise que les ombres, qui passent encore ici, à travers l'abandon des lieux "qui est le dernier parti?", la sourde inquiétude face "au poison de la destruction", "l'Histoire cruelle toute vibrante des cris de haine", le réveil de la douleur "le vol noir qui déchire notre coeur", "la concupiscence aux yeux malades" et la misère du monde. Malgré tout: "Mon écriture et mes rêves ont survécu: cela suffit".
.....
 

82 pages

Prix: 20 euros, frais de port 2 euros - Commandes à Michel Cosem, 2 Allée des Allobroges - 31770 - Colomiers



Michel Cosem: Les mots de la lune ronde

Éditions Harmattan

Quand Michel Cosem s'intéresse à un terroir, il le "met dans tout ses états". Il le fait vivre au présent bien sûr selon les variables des saisons, de l'heure ou de l'humeur; au passé qui livre aussi de merveilleuses clés de compréhension et enfin, au futur, le tout sous le regard de l'imaginaire. L'amour de la nature, du merveilleux, de l'histoire et du voyage sert de fil conducteur à l'auteur dans tous ses écrits, quels que soient les lieux où se déroule l'action.
                                                                                                                                                                                                                                                                                           Christian Saint-Paul
 

116 pages

Prix: 13 euros, frais de port 2 euros - Commandes à Michel Cosem, 2 Allée des Allobroges - 31770 - Colomiers



Jacques Simonomis: Le calfat des étoiles

L'arbre à paroles
La Maison de la Poésie d'Amay
B.P. 12 - 4540 Amay - Belgique

Je porte sur le dos la boule où tu vis. L'araignée vitesse a jeté sa toile. Web! Web! triomphent les branchés.

Ils prénomment leurs gosses Cyber, Internet, E-mail, Cédérom! Tous communiquent avec les printaniers serveurs de bistrots virtuels, dialoguent avec les robots des autoroutes de l'ubiquité.

L'intelligence artificielle fabrique un rétiaire plus démiurge que les dieux rapetassés. Les nouveaux athlètes manient l'extenseur de la réalité. C'est le buffet à volonté des connaissances, le fast-food de l'infini choix, la cantine des libertés et du savoir au râtelier. Jeu vidéo pour solitaires, unis par la souris aux mondes parallèles.

Jacques Simonomis est né à Paris le 28 mai 1940. Auteur de nombreux articles - de la critique à l'étude - et d'entretiens avec des poètes. Il a publié une trentaine de recueils. Il est le responsable de la revue "Le cri d'os" qu'il a fondée en 1993.

Prix: 12 euros (frais d'envoi inclus)
_____________________________________
Aphorismes et Placers

La Lucarne Ovale
Collection "Cri d'Os"

Illustrations d'Alain Lacouchie

Commander à "Association Le Cri d'Os
34 bis, rue de La Tour d'Auvergne
75009 - Paris
Prix: 5 euros (franco de port) 
_____________________________________
Un Singulier Grand Ordinaire

Éditinter
BP 15
6, square Frédéric Chopin
91450 - Soisy-sur-Seine
Email: editinter@free.fr
Site internet: http://www.editinter.net
 

"Le moteur essentiel de ces poèmes est la brisure mais avec une force d'ouverture jubilatoire, un humour "débridé" qui chevauche, éclate". André Miguel à propos de "Sa Majesté Auriculaire" - La Bartavelle (1998). "Un Singulier Grand Ordinaire" est de la même veine. Qu'on en juge, d'après le texte suivant:

Nénesse

Le crottin de cheval que l'Ernest traquait sur les chemins lui assurait son tabac et sa goutte sans entamer sa retraite de cantonnier, que la Guite lui raflait sans chicane.

Mais avec les moteurs, ce n'était plus pareil. Il y eut bien le club hippique, les mariages en calèche pour la photographie... Les temps avaient changé. Sans parler des engrais chimiques qui tenaient le haut du pavé.

Aussi, Nesse ne fut pas étonné, en rentrant tard un soir, de voir au boulodrome l'assemblée des chevaux disputer des parties d'argent avec leur crottin séché au soleil. Il s'y joignit et perdit tout.

Les chevaux le raccompagnèrent à la maison où la Guite fit un coup de sang.

Sans femme et sans crottin, Nénesse vécut encore de longues années.

Prix: 15 euros + 1,40 euros de frais de port soit 16,40 euros



Abdoul War: Demain l'Afrique

L'épi de Seigle
epids@yahoo.fr

Ancien collaborateur de Panorama, sur France Culture, Abdoul War est né en Mauritanie. Ce recueil est un livre dont la couverture, jaune d'or sur fond brun, illustrée par Guallino, contient en germe le continent tout entier... À l'intérieur, deux autres encres de Chine originales sont reproduites...  Pour tout renseignement voir auprès de l'éditeur.



Jean-Michel Platier et Thierry Renard: Crever la route (Opéra en 24 heures)

Éditions de L'Ours blanc,
28, rue du Moulin de la Pointe,
75013 Paris

Illustrations originales d'Annie Maurer
96 pages.
 
Le temps passe, les hommes filent, les générations se succèdent mais les mots demeurent. C'est pourquoi toute tentative pour apporter ici ou là quelques réponses est salutaire. Les champs magnétiques de Philippe Soupault et André Breton, Aisha de Serge Sautreau et André Velter, comptent parmi ces ouvrages utilesqui continuent d'agiter, longtemps après leur parution, les chapes de plomb du verbe et les couvercles de l'ennui.
 
Poésie, amour et liberté sont les trois rêves fous qui doivent, coûte que coûte, tourner toutes les pages de nos livres. Avec "Crever la route", Jean-Michel Platier et Thierry Renard ouvrent à nouveau les portes de la chambre d'échos.
 
Écrire à un, c'est parfois bien. Écrire à deux, c'est beaucoup mieux. La filiation est assurée. Les émotions ont de nouveaux habits neufs ! Vous allez pouvoir vous laisser porter par les vents sur les routes de la révolte et de l'amour, et vous laisser saisir, aussi, au bond.
 
Ne vous vivez pas en désespérés, vivez plutôt à l'enseigne de l'Ours blanc, du côté des crêtes et de la lumière. Sans trop tarder, mangez ce livre. Et faites de votre existence un grand bal de printemps, ordinaire et subjectif. Aucun hasard ne mérite d'être épargné.
 
L'Ours Blanc
Jean-Michel Platier a écrit deux livres de poésie, "Le poids des silences" et "L'avenir immédiat", parus aux Éditions BÉRÉNICE. Membre fondateur du Groupe Vendémiaire.
 
Thierry Renard, poète et fondateur de la revue Aube magazine (1978-1998), a publié "L'injustice commence là" et "L'espérance récompensée" aux Éditions BÉRÉNICE, et L'éclosion du coquelicot aux éditions Le dé bleu. Membre fondateur du Groupe Vendémiaire.
 
"Dès le départ, on est ce qu'on devient."
 ______________________________________

Merci de faire parvenir votre chèque de souscription à l'ordre des Éditions de L'Ours blanc,
28, rue du Moulin de la Pointe,
75013 Paris
en indiquant vos coordonnées. "Crever la Route" vous sera adressé dès sa parution.

Prix: 12 euros
=====
Visitez le site de L'Ours Blanc :  http://www.geocities.com/hbertran_2000/oursblanc.html   Et aussi son stand sur le Salon du Livre virtuel : http://www.planetexpo.fr/oursblanc



Michel-François Lavaur: Treize à la douzaine et Primum Vivere

Éditions Traces
Sanguèze
44330 - Le Pallet
 
Prix: 5,34 euros

Voir également ci-après un autre ouvrage en cliquant  ici



Claude Serreau: Rumeur du vide et autres lieux

Éditions Traces
Sanguèze
44330 - Le Pallet

Le vent cueille un oiseau
dont le chant s'éparpille
au long des chemins creux
d'un âge qui confère
à nos vies et nos pas
ces fleurs d'insignifiance
elles aussi effacées
par la vase et le temps
quand remonte la mer
et s'envolent les voix
de ceux qui les tracèrent
lente respiration
des partages du ciel
cette rumeur d'estran
en nos mains, prisonnière,
où sur le sable glissent

les morts transfigurées
de vieux rêves d'enfant.

Un poète des terres de l'Ouest et du Grand Large...

Prix non connu

Voir également ci-après un autre ouvrage en cliquant  ici



Anne Poiré: Arcanes de Paris

Éditions Tarabuste
Rue du Fort
36 170 Saint Benoît du Sault
tél: 02 54 47 66 60

(...)
quatorzième étage
septième
cinquième
bâtiment A
cour du fond
entrée à gauche

le jeu de piste se poursuit
(...)

Voir aussi ci-après Poèmes colorés un autre recueil d'Anne Poiré
le métro devine-t-il
vraiment

il aboutira
(...)

Extraits
Revue Triages n°15
juin 2003
pages 81 à 89

Illustrations de Claudine Goux et Patrick Guallino



Paul Cosquer: Drôles d'Animots

Yvelinéditions
22, allee des Sangliers
78180 Montigny le Bx
Tel (33) 01 30 57 24 78
403667256RM780

Illustrations de Valérie Vidal

Des poèmes-jeux, des poèmes jeux-de-mots, des poèmes malins, presque des chansons ou des comptines où la sonorité des mots développe un univers de rêve. Voilà un livre à lire, à relire, et à re-re-relire avec ses bambins sur les genoux.

AU ZOO (extrait)

Pourquoi les  J rafes
Ainsi que les O truches ont-elles un grand cou ?
Pour voir les  L éphants
Et  les  okap  I quand ils font pipi. (...)

Commentaire : (L'ensemble du poème forme à la verticale les mots JOLI OISEAU.
Il est illustré d'un dessin d'oiseau)

L'AMI CADEAU (extrait)

J'ai reçu en cadeau      DO
Un petit chat tigré         Ré.
Il devint mon ami          MI
Et il me réchauffa         FA.
Je dis que ça console  SOL
D'avoir cet ami-là         LA.
Et je le remercie          SI.
C'est mon ami cadeau DO. (...)

Commentaire : Toute l'histoire du chat tigré est basée sur un jeu de gammes.
Le texte est illustré d'un chat dansant sur une portée musicale.

LE SERPENT A TETE D'EPINGLE (extrait)

Le serpent à tête d'épingle
Se disait roi de la jungle.
Il serpentait comme un doux dingue.
Et ça faisait Dreling dreling ! (...)

Voir le bon de commande de l'ouvrage ici

Un autre titre de Paul Cosquer est ici



Jean Antonini: Anthologie du Haïku en France

Aléas éditeur (Maurice Glaymann)
15 quai Lassagne
69001 - Lyon

La publication de cette anthologie est un événement puisque la dernière anthologie publiée en France de ce genre poétique d'origine japonaise remonte à 1920. On trouvera, dans cet ouvrage de 159 pages au format 16,5 cm x 24 cm, 800 haïkus de 80 poètes en édition bilingue (français et anglais), 15 calligraphies et 1 dessin de couverture.

Prix: 16 euros



Stevie Smith: Poèmes

L'Harmattan éditeur 
5-7 rue de l'École Polytechnique
75005 - Paris
Email: harmat@worldnet.fr
 

Florence Margaret Smith (1902-1971), plus tard surnommée Stevie, est un poète original, voire inclassable. Elle manie à la fois, d'un même élan, l'humour et le tragique, ce qui donne à son oeuvre un ton pathétique et badin. On sourit à ses facéties verbales, mais l'inquiétude vient vite.
...

Le poète est cette âme errante, qui ressemble à Psyché, "seule dans le bois noir et le soir". Elle prend pour guide le dieu Hermès, quelle nomme "l'ambassadeur":

Sous le large chapeau paraît le visage de l'ambassadeur
Traversant l'enfer sur un cheval blanc, il regarde en avant et en arrière.
Les portes s'ouvrent devant lui et se ferment quand il est passé.
Maître des mystères, sur la place du marché,
Il est connu. Il a volé le trident, la ceinture,
L'épée, le sceptre et moult instruments mécaniques.
Les voleurs l'honorent. Il parcourt, insouciant, le monde souterrain.
Parfois il s'élève en l'air et vole en silence.
 
Collection Espaces Littéraires
Édition bilingue - Sélection, introduction, traduction et notes d'Anne Mounic
234 pages

Prix: 19 euros + 3,40 euros de frais de port



Bernard Noël: Roman sans angle, ou l'atelier de Maria Desmée

Maria Desmée
15, rue de Péronne
80240 - Roisel
 
Un livre de 50 pages dont 22 reproductions (20 en couleur) d'un format de 27x21. Cet ouvrage d'un poète sur un peintre relate le parcours et l'élaboration de la peinture, le désir de peindre, la finalité. Il a été écrit après des rencontres à l'atelier. Il est nourri d'échanges et d'observations. C'est le témoignage d'un auteur fin et averti qui regarde l'oeuvre naître et s'imposer au regard.
 

Prix: 30 euros (25 euros en souscription pendant une période limitée)


Philippe Brasseur: Les Pianos Pleurent Aussi suivi de L'Amour à Sonnet

Éditions Ficus
Strasbourg
http://www.eddefine.net/ficus/

En couverture un dessin des élèves du groupe scolaire Transylvania Oradea Bihor - Roumanie.

"... Autodidacte qui « tente de faire sentir toute la beauté du monde », Philippe Brasseur est un grand admirateur du Neruda de La centaine d’Amour car tout comme Neruda il chante l’amour à travers sa poésie. Il joue avec les mots et fait feu de tout bois. Mais ces promenades dans le bois de sa poésie nous font vibrer le cœur et l’âme. Ses variations pianistiques au clavier intemporel, mais bien tempéré, nous transportent au plus profond de nous même et nous aspirent dans cette tempête de mots qui déferle sur notre rivage. Cette multiplicité des mots qui résonne en notre âme nous touche comme le « Souffle des Ancêtres » d’un Birago Diop ou « Un Soir d’Hiver » d’un Émile Nelligan. Sa poésie se boit comme l’eau pure d’une source enchantée, qui jaillit en chantant pour soulager notre âme..." Jean-Michel Sourd - DEA en sciences du langage - Professeur de FLE à Hong Kong. - Organisateur du Printemps des poètes à l'Alliance Française de Hong Kong dont Philippe Brasseur était l'invité d'honneur du printemps 2003.

SON CORPS

Sur son corps luisait
Le sel des nuits oubliées,
Blancheur tachée d'argile,
Verre au cristal fragile.

Papillon velouté, rouge flottant,
D'une aile humide de diamant,
Caresse les monts de toutes choses,
Folle envolée de ces flamands roses.

Agate bleutée de ton regard,
Poussière d'ivoire, de safran,
J’attends… Bercé là par le vent.

Couché sur la plage de nulle part,
Comme un enfant, je bois ton lait,
Suc de blanche fleur de cerisier.

Le site de Philippe Brasseur est  ici



Jean-Michel Bongiraud: La noisette n'a pas son pareil pour ouvrir l'esprit

Éditions l'épi de seigle
60 rue Auguste Delecourt
F-59130 - Lambersart
epids@yahoo.fr

10,5 x 21 - 32 pages brochées encartées - dessin de couverture de Dan Bouchery.
Ouvrage réalisé avec le soutien du Centre National du Livre ISBN 2-911315-54-5.

Un nom suffit à déclencher un murmure.
Susciter l'approbation.
Redonner un éclat au visage.
Faire scintiller les yeux.
Se tendre les mains.
La noisette n'a pas son pareil
pour ouvrir l'esprit.
Ou l'appétit.

Prix: 6 euros + port 1,5 euros (pour un exemplaire)

Voir aussi (Pages insulaires) un autre recueil de J-M. Bongiraud  en cliquant ici



Jean-Luc Favre et Matthias Vincenot: Les Nouveaux poètes français et francophones

Éditions Jean-Pierre Huguet
http://www.editionhuguet.com/

Préface de Jean Orizet
Postface de Pierre Brunel

La présente édition, (qui succède à une première version intitulée Les Nouveaux Poètes français parue chez le même éditeur en 2001), s’est fixé pour objectif de révéler au public ceux et celles qui, par leur talent et leur diversité, peuvent d’ores et déjà être considérés comme les poètes et poétesses de demain, lesquels contribueront, nous n’en doutons pas, à défendre et maintenir la poésie française comme un genre à part entière, aussi important que le roman, le théâtre, ou l’essai. Au fil de notre quête, nous avons vu se dégager des rapprochements étonnants, et même si nous ne pensons pas qu’ils soient l’esquisse de courants futurs, ils révèlent néanmoins des aptitudes singulières à la compréhension de notre monde.

Les poètes: Patrick Amstutz, Alain Andreucci, Gérard Ansaloni, Jacques Aramburu, Olivier Arezki, Anick Arsenault, Camille Aubaude, Martin Bakero, Adeline Baldacchino, Alain Bernaud, Sandrine Bettinelli, Marc Blanchet, Claire Boitel, Alain Breton, Charles-Mézence Briseul, Mathieu Brosseau, Fabrice Charbit, Francine Clavien, Léopold Congo Mbemba, Paul Cosquer, Olivier Coyette, Sébastien Crepin, Patrick Da Silva, Emmanuel Dall’aglio, Christophe Dauphin, François De Villandry, Olivier Deck, Cédric Demangeot, Rodolphe Deratte, Philippe Di Folco, Saïd Dib, Hélène Dorion, Rodica Draghincescu, Patrick Dubost, Antoine Dufeu, Tamirace Fakhoury, Emmanuelle Favier, Jean-Luc Ferrandi, Danielle Fournier, Olivier Gamichon, Cathy Garcia, Claire Genoux, Bruno Grégoire, Eric Guilleton, Agnès Guipont, Emmanuel Hiriart, Frédérick Houdaer, Stéphane Juranics, Anne Kanapitsas, Catherine Karako, Loïc Lantoine, Martin Laquet, Franck Laroze, Lauranne, Emmanuel Lequeux, Adrien Leroy, Karel Logist, Alain Mabanckou, Martine Magtyar, Porfirio Mamani Macedo, C. Manon, Julien Marcland, Laurent Margantin, Guillaume Métayer, Jean-Pierre Naugrette, Frédéric Nevchehirlian, Alain Patrice Nganang, Nimrod, Jimmy Owenns, Amir Parsa, Isabelle Pinçon, Jean-Michel Platier, Thierry Rabot, Patrick Ravella, Virginie Reiffsteck, Thierry Renard, Alain Rochat, Paul Roddie, Marie-Clotilde Roose, Sandrine Rotil-Tiefenbach, Georges-Elia Sarfati, Franck Smith, Patrick Spens, Didier Sustrac, Jean-Claude Tardif, Lionel Verdier, Christian Viguié, France Weber, François Xavier, Carole Zalberg.

Collection les Lettres du Temps
ISSN 1281-6345
format 22 x 14,5 cm
252 pages
ISBN 2-915412-00-6
Prix : 15 euros



La Bouffe

Serg Gicquel & Isa Slivance
Couleur Dite/Parole Peinte
Montrany - 24750 - Cornille

Un livre superbe consacré à un sujet qui nous intéresse tous: La Bouffe. De nombreux auteurs ont participé à sa réalisation. On y trouve des textes et des illustrations, les uns et les autres originaux et très bien présentés, comme tous les numéros de Simili Type. Un ouvrage accompagné d'un CD qui ravira les bibliophiles les plus exigeants.

Prix: 32 euros



Anne Poiré: Poèmes colorés

Éditions Carmina
carminaeditions@wanadoo.fr

À paraître en avril 2004: un superbe livre contenant plein plein plein d'illustrations de Guallino en quadrichromie, 15 X 21 cm, 60 pages.

Tirage limité à 900 exemplaires numérotés.

A - L'exemplaire simple, numéroté: 20 euros (soit 131 francs) Franco de port

B - L'exemplaire de tête, numéroté de 1 à 90, signé, contenant une oeuvre originale sur papier d'une valeur de 210 euros = 100 euros (soit 656 francs) Franco de port

Pour réserver votre ou vos exemplaires, adressez dès à présent votre chèque à l'ordre de:

Guallino - La Roche - 42670 - Belmont de la Loire

Vos chèques ne seront tirés qu'après réception des livres...



Jean-Michel Bongiraud: Pages insulaires

Éditions Gros Textes
Fontfourane
05380 - Châteauroux-les-Alpes

Un ouvrage de 80 pages au format 10 x 21.
 
Ni larme ni lumière un mot ruisselant l’humanité rappelée sur chaque page une autre terre plus près du corps la vie avec la mort le crépuscule entend le désastre tant de choses terribles devant les yeux d’immenses vagues creusant le fond de l’oreille plus loin l’espace l’approche de la réalité la forme au-devant de l’être le coeur qui se déplace entre les lignes quelque rocaille sur laquelle le doigt laisse une empreinte et la poitrine enfin qui s’ouvre et qui réclame plus de souffle les jambes qui dansent d’île en île la voix venue de l’archipel la main oubliée entre le désir et la lettre l’arbre tend son écorce à l’amour puis l’homme se rapetisse et l’ivresse lui tient au ventre pas de rire sous la table une spirale pénétrant la gorge la demeure qui écoute le pas qui ne veut rien conclure...
Prix: 6 euros (port compris)

Un autre ouvrage de Jean-Michel Bongiraud est  ici



Avel IX: Le Végétal

 Dans le 18ème numéro de cette revue annuelle, qui était consacré au règne végétal, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:

Pierre Manoli, Béatrix Balteg, Théophile Briant, Myrdhin, Angèle Vannier, Zil, Marc Le Gouard, Germaine Beaumont, Guy Nicolas, Doreen Collier, Georges Sauvé, Francesca-Y Caroutch, Danièle Auray, Josée Berthelet, Dominique Bodin, Pascal Jaugeon, Francine Caron, Gilles Baudry, Martine Caïjo, Yvon Roussel, Henri Droguet, Philippe Lefebvre, Hélène Cadou, Amédée Guillemot, Yro, Maylise Leroux, Gérard Le Gouic, Henry Rougier, Serge Bouvier, Christine, Guenanten, Roselyne Frogé, Joël Rochette, Florence, Christophe Jubien, Georges Georget, Paulette Cassard, Marie-Josée Christien, Anne Bihoreau, Michèle Cavalleri, Françoise Coty.
______________________________________
L'air

Dans le 19ème numéro de la revue annuelle Avel IX, consacré à l'air, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:
 
Danièle Auray, Béatrix Balteg, Gilles Baudry, Anne Bihoreau, Dominique Bodin, Serge Bouvier, Hélène Cadou, Martine Caïjo, Michèle Cavalleri, Marie-Josée Christien, John Collier, Françoise Coty, Jean Dif, Roselyne Frogé, Pierre Garnier, Christine Guenanten, Amédée Guillemot, Marius Honnart, Marie-Françoise Jeanneau, Pascal Jaugeon, Janine Kohler, Francis Laget, Marc Le Gouard, Gérard Le Gouic, Henry Rougier, Yvon Roussel, Georges Sauvé, Florence Whitty, Yro.
______________________________________
La mer

Dans le 20ème numéro de la revue annuelle Avel IX, consacré à la mer, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:

Danièle Auray, Béatrix Balteg, Gilles Baudry, Anne Bihoreau, Dominique Bodin, Philippe de Boissy, Théophile Briant, Serge Bouvier, Paulette Cassard, Michèle Cavalleri, Marie-Josée Christien, Doreen Collier, Françoise Coty, Jean Dif, Roselyne Frogé, Pierre Garnier, Christine Guénanten, Jean-Albert Guénégan, Amédée Guillemot, René Guyomard,  Marc Le Gouard, Gérard Le Gouic, Louis-Roger, Jean Markale, Carmelo de laPinta, Henry Rougier, Yvon Roussel, Georges Sauvé, Yvan Vincent, Florence Whitty, Yro.
______________________________________
Les animaux réels ou fabuleux

Dans 21ème numéro, consacré aux animaux réels ou fabuleux, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:

Danielle Allain Guesdon, Danièle Auray, Béatrix Balteg, Raymond Berthelet, Anne Bihoreau, Dominique Bodin, Théophile Briant, Serge Bouvier, Sophie Busson, Paulette Cassard, Marie-Josée Christien, Doreen Collier, John Collier, Françoise Coty, Jean Dif, Roselyne Frogé, George Georget, Amédée Guillemot, Marc Le Gouard, Philippe Lefebvre (prix du goéland 2007), Yvon Roussel, Georges Sauvé, Florence Whitty, Yro, Zil.
______________________________________
Le temps, l'instant, l'éternité

Dans le 22ème numéro, consacré au temps, à l'instant, à l'éternité, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:

Danièle Auray, Béatrix Balteg, Anne Bihoreau, Dominique Bodin, Théophile Briant, Serge Bouvier, Martine Caïjo, Marie-Josée Christien, Francesca Y. Caroutch, John Collier, Lesley Collier, Anne Comtour, Françoise Coty, Jean Dif, Roselyne Frogé, Simone Gee, George Georget, Amédée Guillemot, Gérard Le Gouic, Jean-Luc Legros, Josée Gereys-Berthelet, Jean-Albert Guénégan, Alain Jégou, Henry Rougier, Yvon Roussel, Georges Sauvé, Bruno Sourdin, Jules Supervielle, Jean-Luc Tonneau, Florence Whitty, Yro, Zil.
______________________________________
Les maisons, les lieux, la mémoire

Dans le numéro 23, consacré au thème les maisons, les lieux, la mémoire, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:

Max Alhau, Danielle Allain-Guesdon, Danièle Auray, Béatrix Balteg, Raymond Berthellet, Anne Bihoreau, Serge Bouvier, Théophile Briant, Françoise Coty, Marie-Josée Christien, Roselyne Frogé, Amédée Guillemot, Dominique Lebrun, Gérard Le Gouic, Jean-Luc Legros, Jean-Albert Guénégan, Pascal Jaugeon, Charles Montécot,  Myrdhin, Yvon Roussel,  Jean-Pierre Siméon, Bruno Sourdin, Jacques Villeglé, Florence Whitty, Yro.

Prix : 5 euros
_____________________________________
Le Visible et l'Invisible

Dans le numéro 24, consacré au thème le visible et l'invisible, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:

Max Alhau, Danièle Auray, Béatrix Balteg, Raymond Berthellet, Anne Bihoreau, Philippe de Boissy, Dominique Bodin, Serge Bouvier, Théophile Briant, Francine Caron, Françoise Coty, Jean-Yves Debreuille, Jean Dif, Roselyne Frogé, Lorand Gaspar, Georges Georget, Christine Guénanten, Jean-Albert Guénéguan, Amédée Guillemot, Marie-Françoise Jeanneau, Gérard Le Gouic, Fernand Leréec, Jean-Albert Guénégan, Véra Molnar, J. Mougin, Myrdhin, Bruno Sourdin, Florence Whitty, Yekta, Yro, Zil.

Prix : 5 euros
___________________________________
Voyageurs... Nomades... Itinérants

Dans le numéro 25, consacré au thème voyageurs, nomades et itinérants, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:

Danièle Auray, Béatrix Balteg, Gilles Baudry, Anne Bihoreau, Serge Bouvier, Christian Charrière, Jean Dif, Yva Féloukatzi, Roselyne Frogé, Lorand Gaspar, Georges Georget, Josée Geyres-Berthelet, Amédée Guillemot, Jean-Albert Guénégan, Gérard Le Gouic, Alain Jégou, Jean-Luc Legros, Myrdhin, Armand Robin, Yvon Roussel, Bruno Sourdin, Florence Whitty, Yro.

Prix : 5 euros
__________________________________
Les cinq sens

Dans le numéro 26, consacré au thème Les cinq sens, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:

Max Alhau, Danièle Auray, Béatrix Balteg, Gilles Baudry, Raymond Berthelet, Anne Bihoreau, Serge Bouvier, Roland Brault, Théophile Briant, René-Guy Cadou, Francine Caron, Paul Cassard, Caroline Chevallier, Françoise Coty, Jean Dif, Roselyne Frogé, Georges Georget, Christine Guénanten, Jean-Albert Guénégan, Karour, Marie-Françoise Jeanneau, Jean-Luc Legros, Henry Moore, Moreau du Mans, Myrdhin, Maurice Oger, Yolande Oria, Yvon Roussel, Bruno Sourdin, Danièle Thivolet, Angèle Vannier, Florence Whitty, Yekta, Yro, Zil.

Prix : 5 euros
__________________________________
Les couleurs

Dans le numéro 27, consacré au thème Les couleurs, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:

Danièle Auray, Béatrix Balteg, Gilles Baudry, Raymond Berthelet, Anne Bihoreau, Serge Bouvier, Théophile Briant, Francine Caron, Michel Colas, Annie Coll, Françoise Coty, J. Danguy-Briant, Jean Dif, André Fournelle, Roselyne Frogé, Josée Geyres-Berthelet, Christine Guénentan, Amédée Guillemot, Jean-Luc Legros, Pierre Manoli, Charles Montécot, Myrdhin, Aude Nicolas, Maurice Oger, Yolande Oria, Patrice Perron, Jehan Rictus, Yvon Roussel, Erik Sablé, Danielle Thivolet, Angèle Vannier, Chantal Viart, William Wordsworth, Yekta, Yro.

Prix : 5 euros
__________________________________
Le chat

Dans le numéro 28, consacré au thème Le chat, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:

Danièle Auray, Béatrix Balteg, Raymond Berthelet, Anne Bihoreau, Théophile Briant, Francine Caron, Mikel Chaussepied, Marie-Josée Christien, Françoise Coty, Roselyne Frogé, Georges Georget, Christine Guénanten, Jean-Albert Guénégan, Amédée Guillemot,  Gérard Le Gouic, Jean-Luc Legros, Charles Montécot, Jacques Nam, Maurice Oger, Yvon Roussel, Bruno Sourdin, Danielle Thivolet, Florence Whitty, Yro.

Prix : 5 euros
_________________________________
Les saisons

Dans le numéro 29, consacré au thème Les saisons, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:

Catherine Annovazzi, Danièle Auray, Béatrix Balteg, Raymond Berthelet, Serge Bouvier, Théophile Briant, Jean-Pierre Brown, Charlotte Cabot, Francine Caron, André Chardine, Françoise Coty, Jean Dif, Roselyne Frogé, Georges Georget, Christine Guénanten, Amédée Guillemot, Marie-Françoise Jeanneau, Christian Laballery, Jean-Luc Legros, Gérard Le Gouic, Charles Montécot, Myrdhin, Maurice Oger, Yolande Oria, Jean-Luc Pouliquen, Marie Robin, Yvon Roussel, Sidney Simonneau, Bruno Sourdin, Jules Supervielle, Danielle Thivolet, Florence Whitty, Yekta, Yro.

Prix : 5 euros
_________________________________
Le port, les ports

Dans le numéro 30, consacré au thème Le port, les ports, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:

Patrice Aubouin, Danièle Auray, Alain Bailhache, Béatrix Balteg, Raymond Berthelet, Serge Bouvier, Théophile Briant, Charlotte Cabot, Francine Caron, Sophie Chmura, Jean Dif, Roselyne Frogé, Georges Georget, Christine Guénanten, Jean-Luc Legros, Gérard Le Gouic, Patrice Leroux, François Maréchal, Charles Montécot, Yvon Roussel, Sidney Simonneau, Florence Whitty, Yekta, Yro.

Prix : 5 euros
_________________________________
Rêves et songes

Dans le numéro 31, consacré au thème Rêves et songes, on trouve les poètes, écrivains et illustrateurs suivants:

Danièle Auray, Béatrix Balteg, Raymond Berthelet, Serge Bouvier, Théophile Briant, Francine Caron, Marie-José Christien, Colette, Jean Dif, Roselyne Frogé, Georges Georget, Christine Guénanten, Amédée Guillemot, Denis Heudré, Marc Le Gouard, Jean-Luc Legros, Gérard Le Gouic, Patrice Leroux, Charles Montécot, Myrdhin, Jean-Luc Pouliguen, Gaël Richard, Yvon Roussel, Florence Whitty, Yro.

Les auteurs qui souhaiteraient y participer au prochain numéro doivent adresser leurs textes avant le 1/11/2017.

Les Amis de la Tour du Vent
87, avenue John Kennedy
35400 - Saint-Malo

Prix : 10 euros



Claude Serreau: Rien ou presque

Éditions Traces
Sanguèze
44330 - Le Pallet

Vous me reconnaîtrez
car je suis de vos gens
pour aimer les mains nues
bâtir au fil du temps
échanges et sourires.
Vous me reconnaîtrez
quand les jours se promènent
tout autour de ce coeur
attisé par la faim.
...

L'horizon façonné
par tant d'anciennes neiges
n'a que faire des villes
où le béton s'enferme.
...

Prix : 3 euros



Christian Degoutte:  Il y a des abeilles

Éditions Pré Carré
135, cours Berriat
38000 - Grenoble

Il y a des abeilles dans les jonquilles
un rosier, des jonquilles,
des framboisiers
un jeune pin
                       où tu reposes juste vêtue
d'un court jardin

Prix : 10 euros (port compris)



Michel-François Lavaur:  Sur les traces de...

Éditions Traces
Sanguèze
44330 - Le Pallet

Prix : 6 euros (+ 1,4 euros de port)

Voir également ci-après un autre ouvrage en cliquant  ici



Claude Cailleau:  Tout ce qui reste

Éditions Traces
Sanguèze
44330 - Le Pallet

L'absence s'est installée
dans la maison du souvenir.
Le soir qui vient à pas tranquilles
joue avec ta solitude.

Édition bilingue français-anglais.

Prix : 5 euros (franco de port)



Jean-Pierre Poupas:  Bien que,

Éditions Traces
Sanguèze
44330 - Le Pallet

La poule cabocharde
Qui dormait dans l'arbre
Tombée morte de froid

Vignettes de Lavaur.

Prix : 3,7 euros



Roland Marx:  L'écoin
 
Éditions Flammes Vives 
7, Avenue Robert Schuman 
95130 - Le Plessis Bouchard 

 
Le recueil L'écoin, Prix Jean Aubert 2004, est une mosaïque par laquelle Roland Marx nous livre une vision intense et très originale sur des événements et des lieux qui, sans lui, seraient à tout jamais restés communs ou ordinaires à nos yeux: les villes, la république, les dimanches, le vent, l'hiver, le 11ème arrondissement de Paris... 

Claude Prouvost
Président de Flammes Vives
  
 

Illustrations de Fernand Grosjean.  
 

Prix : 12 euros  (dont 2 de port)



Daniel Brochard:  Clefs des songes

Éditions Encres Vives
Collection Encres Blanches
2 allée des Allobroges
31770 - Colomiers

Rester longtemps assis à écouter les vagues. Le scintillement des flots. Le ressac éclairé, les phares. Le cri des mouettes et l'appel pressant du grand large. Demeurer dans la contemplation des fanions et des lampes lointaines. Écrire à l'encre marine des mots dans l'air qui vibre.

Prix : 6,1 euros



Jean-Michel Bongiraud: Du bout de mes orteils

Éditions Éditinter - Poésie
BP 15
6, square Frédéric Chopin
91450 - Soisy-sur-Seine
www.editinter.fr

Frontispice de Hélène Bongiraud.

Écharpe

Certains la préfèrent rouge
ou beige voire blanche
je ne porte pas d'écharpe
mon cou n'aime pas être serré
je n'ai pas commis de crime
ou de délit
si c'était le cas
à la pendaison je préférerais le bûcher
de mon corps si rien ne se diffuse
peut-être que de mes cendres
un parfum poétique s'élèverait
__________________________

Vêtement

J'ai peut-être tort de porter
le même vêtement
de me vêtir de celui de la poésie
mais je reste soigneux
de la tenue dont elle m'habille
même si elle est
un peu grande pour moi

Prix : 10 euros  (port offert)

Un autre ouvrage de Jean-Michel Bongiraud est  ici



Michel-François Lavaur: Aubiat

Cahiers de Poésie Verte
Le Gravier de Glandon
87500 - Saint-Yrieix-la-Perche

Michel-François Lavaur, infatigable animateur de la revue TRACES, fondée en 1954, est aussi l'auteur d'une trentaine d'ouvrages personnels.

Aubiat rassemble ses poèmes occitans, publiés de façon éparse dans des plaquettes artisanales devenues introuvables ou des revues, avec une traduction ou plutôt une adaptation française par l'auteur lui-même. Des textes qui s'inscrivent dans la pure lignée des écrits occitans des 19ème et 20ème siècles, de Frédéric Mistral à Marcelle Delpastre.

Sous jaquette Modigliani 2 couleurs.

Prix : 14 euros  (port compris) ou 23 euros (édition de luxe)
_________________________________
Rue Prends-y-garde

Traces
Sanguez
44330 - Le Pallet

Une ballade pour Héloïse et Abélard, illustrée de dessins de l'auteur.

Prix : 2 euros  (+ port 50 g)



Claude Guibbert: Frissons et peau-session

Editions En Marge
alias Huguette Bertrand
(Site ici)

Commander à l'auteur: Email

Aperçu du recueil sur Internet  ici

Prix : 10 Euros (+ port 2 Euros pour la France)



Alcide Mara: Boire les miroirs

L'Arpenteur éditeur
 



Paul Cosquer: La vie au bout de soi

Le Dormeur du Val éditeur
 
Me voici ! 

Me voici mon amour ! 

Contre la marée certaine; 
je remonte l'amour 
Rebelle ahurissant, 
je m'agrippe et je t'aime. 

De jour en jour l'aube se fait. 
Tu es clameur aux quatre coins de mon espoir, 
mon étincelle, 
ma soif à ne plus revenir.

Illustrations de Valérie Vidal.

Prix: 6 euros + 1,80 de frais de port en France métropolitaine



Laurent Fels: Comme un sourire

Joseph Ouaknine éditeur
 
Comme un sourire 

Recueil de poèmes 
Édition trilingue (français-allemand-arabe) 
Avec une préface du Professeur Jalel EL GHARBI 
Traduction en allemand: Rüdiger FISCHER 
Traduction en arabe: Jalel EL GHARBI 
Illustrations en couleurs: Janine LAVAL 
Poème liminaire d’Éric DUBOIS 

Parution en février 2006 aux Éditions Joseph Ouaknine 

Les exemplaires sont fabriqués à la main, numérotés et reliés plein cuir. 
______________________________________________________ 
Souscription auprès de: 
Laurent FELS 
B.P. 84 
L-3901 Mondercange (Luxembourg) 
Courriel : LFELS@PT.LU

Laurent FELS est né à Esch-sur-Alzette. Études universitaires de Lettres françaises et de Philologie classique. Membre de l’Association des Amis de la Fondation Saint-John Perse d’Aix-en-Provence. Critique littéraire, essayiste et poète. Depuis beaucoup d’années, il se consacre à la littérature et surtout à la poésie. Directeur de la revue trimestrielle Les Cahiersde Poésie et Président-fondateur des Éditions Poiêtês spécialisées en matière de poésie. Membre du comité de rédaction des Éditions Estuaires. 
 

Les forêts vierges 
n’émettent plus 
une seule parole. 

Un souvenir 
qui chuchote ce mot terrible 

                          ADIEU 

devant une blessure 
encore ouverte, 
            peut-être réouverte. 
 

.
Prix : 20,00 euros



Cristina Castello:  Soifs

Je veux me livrer au temps, au vent
Retourner à moi-même
Je suis ivre de lumière et mes yeux aveugles voient
ce monde de silence obscur
Et alors je réclame, comme une louve hurle
une place dans l'agenda de Dieu.

(inédit - adaptation: Jean Dif)

Pour plus d'informations sur les derniers ouvrages de Cristina Castello, poète argentine,  cliquez ici



Impératrice Michiko du Japon:  Sé-oto - Le chant du gué
.




Épique, Époque et Calligrammes

Yvelinedition: http://yvelinedition.neuf.fr/

Ouvrage collectif regroupant les poèmes des lauréats du Prix de la Taverne des Poètes.
 
Liste des lauréats : 

Jean-Marc Roth 
Annie Nouvel-Armand 
Sandrine Erdely-Sayo (Etats-Unis) 
Paula Quincy 
Garcia Alonso Margarita 
Brigitte Nardin 
Charles Thépaut 
Sonia Jarrige 
Fabrice Cuguen 
Abderrahmane Elgorfte (Maroc) 
Alain Lucien Messier (Canada) 
Arlette Homs 
Gilles-Marie Chenot 
Jean Le Roy 
Leser GanfNkoua (Congo) 
Xavier Le Floch 
Gilbert Choulet 
Driss Louiz (Maroc) 
Lavallé Jennifer 
Mustapha Mouloudi (Algérie)

Le site de la Taverne des Poètes est ici
.
Prix : 6,00 euros  (commander chez l'éditeur ou sur le site de la Taverne des Poètes)



Huguette Bertrand:  Poésie 1999-2005

Editions en Marge (http://books.lulu.com/content/419048)

Une somme de cette poète québécoise dont le site vaut le détour: L'espace poétique 
.
.
Prix : 3.65 $ en version numérique ou 12.08 $ en version papier brochée - Passer commande ici



Jean-Michel Bongiraud: Un livre pour la pluie

Éditions Éditinter - Poésie
BP 15
6, square Frédéric Chopin
91450 - Soisy-sur-Seine
www.editinter.fr

Que retiendra l’univers des cercles faits par nos bras
alors que notre étoile sait devoir renoncer à l’éternité?
Le ciel devient invisible sous le crachin
et chacun ne sait plus que l’eau est toujours
en mouvement.

Né en 1955, Jean-Michel Bongiraud réside dans le Jura, il fut l’animateur de la revue Parterre Verbal pendant dix ans. Il a collaboré à plusieurs revues et publié aussi des articles dans Le Monde Libertaire et dans le mensuel Alternative Libertaire. Il partage son temps entre l’écriture, l’étude de la guitare classique, et la lecture d’essais sur la poésie ou sur la politique.

Jean-Michel Bongiraud a publié chez le même éditeur:
• Fermentations poétiques
• Apesanteur fiscale
• Le livre des Silences
• Du bout de mes orteils

La pluie s’ouvre dans Ie prolongement de mon pas
métamorphose du miroir dans lequel mon visage luit.

Ma voix effleure le rideau qu’elle tisse sur les herbes
quand un monde souillé reflue contre mes pieds.
Au travers de l’oeil le temps plein et névralgique
annonce la goutte nécessaire à ma délivrance.

À l’instant tout bruit cesse dans mon rêve.

Un toit couvert de chaume quelques nuages décrochés du ciel
cette maison en bout de course que j’aperçois
le premier hauban sur lequel mes yeux s’arrêtent
et la pluie ranime l’ombre
court dans les chéneaux
plonge dans ma nuit.

L’eau rouge du matin creuse une ride dans mon champ
où ma peau tendue par la morsure des hommes
émigre en paroles vers d’autres natures.

Mais je ne suis pas à l’abri des fous et des prisons
et si la mort me devient familière
la vie me défend de mentir au passant.

Prix : 10 euros - Livre disponible chez Amazon et à la FNAC



Chantal  Dupuy-Dunier : Des Ailes

Voix d’encre Éditeur

1999: "Initiales" de Chantal Dupuy-Dunier paraît aux éditions Voix d’encre et obtient le Prix Artaud 2000. Dans ce livre, se détachent les initiales L.D. tracées sur un mur par un oncle paternel disparu jeune. Une réflexion poétique sur la filiation et la mort.

2004: Voix d’encre publie "Des Ailes", D.L., "les signes inversés de la mort", initiales de l’homme aimé, écrivain lui aussi. Un hymne à l’amour et à la vie, passionné et rempli de sensualité, ancré dans un petit village et l’intimité d”une maison en Haute-Loire.

L’omniprésence d’une nature en union avec l’amour et l’écriture imprégne ce dixième recueil de Chantal Dupuy-Dunier de toute sa vitalité, au rythme des saisons.

Contrairement à "Initiales" où la présence de l’eau dans le Midi natal était cachée, souterraine, "Des Ailes" est un livre tout entier irrigué par cet élément :
 
                                Il y a
                                       ce lieu haut
                                marqué par tant de fleuves,
                                la révélation de l’eau,
                                partout,
                                visible, généreuse...

Métaphore aussi de la passion:

                               L’affluensemence de l’amour
                               dans le sein du langage.

Les encres, à dominante verte, de Michèle Dadolle, la complice d’"Initiales" et de "La marche du milieu", traduisent la couleur d’un texte où les yeux "de cèdre bleu" de l’aimé répondent aux différentes nuances de verts de la nature. La mort demeure présente en filigrane, parce qu’elle fait naturellement partie de la vie, mais revisitée par le sentiment amoureux.

                                  Toi,
                                  l’ultime poème,
                                  celui du bord des cendres.

Prix : 16 euros
_______________________________________________________________
Éphémérides

Flammarion Éditeur

Éphémérides remplit très précisément le programme que définit son titre: chaque jour un poème (généralement bref) lié à l'heure, à la saison et à l'atmosphère ambiantes, dans l'idée que l'étalement de cette écriture - son insistance, ou sa répétition - l'emporterait sur la fragilité de chaque instant. De fait, c'est bien une seule et unique séquence que l'on découvre au fil de ces 366 prélèvements dans la trame du réel. Mais la dentité de l'ouvrage vient d'ailleurs. Loin de se limiter à une collection d'instantanées, les poèmes de Chantal Dupuy-Dunier superposent - et opposent - plusieurs strates de temps: le présent de l'écriture, bien sûr, mais aussi une mémoire de l'enfance et des villes qui affleure imperceptiblement et compose au gré des pages une manière de chronique, exhumant un paysage et les fragments d'une histoire qui semblent avoir basculé dans les limbes d'un passé déjà presque effacé.

Ce livre juste et poignant renoue aussi avec un certain pan de notre tradition poétique, dans la proximité de Supervielle ou de Jean Follain.

Chantal Dupuy-Dunier travaille à Clermont-Ferrand et s'est établie ces dernières années dans un village de Haute-Loire. Elle a collaboré à de nombreuses revues (Arpa, Phréatique, Décharge, Encres vagabondes...) et publié une quinzaine de recueils, aux éditions La Bartavelle et Voix d'encre notamment, parmi lesquels: La contrebandière des Sorgues (1992), Titre (1999), La Marche du Milieu (2001) et Creusement de Cronce (2007). Éphéméride est sont premier volume dans la collection Poésie/Flammarion.

Prix : 20 euros
_______________________________________________________________
Mille grues de papier

Flammarion Éditeur

Sadako Sasaki, fillette leucémique, irradiée à Hiroshima, tenta de plier 1000 grues de papier pour que, selon le proverbe, son voeu: continuer à vivre se réalise. Avant de mourir, sans dévier de son but, elle parvint à réaliser 644 de ces oiseaux hautement symboliques au Japon.

Ce sont les enfants de sa classe qui confectionnèrent les origamis manquants afin de parvenir jusqu'à mille.

A l'image de Sadako, j'ai "plié" 644 poèmes. Comme elle, je me suis arrêté à ce chiffre afin de marquer l'impossibilité dans laquelle se trouve l'homme d'aller jusqu'au bout de ses projets, l'écrivain d'achever son oeuvre.

Il était difficile de publier 644 textes, un choix a dû être fait tout en conservant la numérotation originelle des poèmes.

C. Dupuy-Dunier

Il pleut,
magie à laquelle nul ne s'attarde.

Rien ne se crée,
pas même la goutte d'eau,
inlassable,
traçant le même texte depuis des millénaires.

"Il pleut des hommes"

C'est sous les pieds des morts
qu'elle est la plus limpide.

Prix : 20 euros



Santiago Montobbio: Le théologien dissident

Atelier La Feugraie

Cet ouvrage de plus de cent pages contient une compilation des poèmes choisis de plusieurs recueils du poète espagnol Santiago Montobbio traduits en français par Jean-Luc Breton. Il permettra aux amateurs de poésie français qui ne lisent pas l'espagnol de connaître un des poètes majeurs de la littérature espagnole d'aujourd'hui. En introduction à l'achat de cet ouvrage, on peut lire quelques poèmes de Santiago Montobbio dans les notes de lectures de mon site, en cliquant ici.

Prix : 14 euros
______________________________________________
La poésie est un fond d'eau marine

Editions du Cygne

Cet ouvrage, traduit par Jean Dif, compte une centaine de pages. Il a été bien accueilli par la critique:

Santiago Montobbio, La poésie est un fond d’eau marine - par Albert Russo.
Article publié le 2 juillet 2011 dans la revue d'Art, Littérature, Musique (RAL,M)

Santiago Montobbio, La poésie est un fond d’eau marine, Éditions du Cygne, Paris, 2011

Cela fait de nombreuses années que je lis et apprécie la poésie de Santiago Montobbio, et ce dernier livre m’a enchanté. Il y a chez ce poète une musique qui vous emporte aussi bien dans le spleen que dans l’harmonie, harmonie entre l’homme et la nature, entre la nostalgie de l’enfance et la vision contemporaine du poète. Il a des images qui frappent par leurs effets inattendus, comme s’il les voulait incomplètes ou fracturées. Par exemple, le lecteur accompagne le poète sur une montée, qui soudain s’arrête. Ce dernier parle de “portes qui ne s’ouvrent sur rien”, ou de pensées à peine ébauchées qui se perdent dans le vide. Il nous donne à réfléchir sur notre destin, sur notre condition d’animal social, sur nos rapports avec autrui. En conclusion, la vie n’est pas une ligne droite, ni un parcours que l’on peut structurer à l’avance.

Ayant lu le livre en espagnol également, j’ai trouvé la traduction française remarquable de sensibilité et d’empathie.

Prix : 14 euros                                        Une présentation détaillée du livre et le bulletin de souscription sont ici.



Jean Marc Roth: Escarpement du portrait

Edilivre

Je raconte un sentier rocailleux un vieux piano
Une mansarde poussiéreuse
Une cour ouverte sur un bouquet de ciel
Aube griffée sur un port désaffecté
Mélancolie de la pluie sur la mer

Préface

J'ai fait la connaissance de Jean-Marc Roth voici trois ans via internet. Il a sollicité mes conseils en me soumettant ses poèmes dans lesquels je ne décelai aucune influence particulière des aînés, tant dans les thèmes que dans la forme, ce qui n'est pas un mince compliment, surtout lorsque l'on connaît l'étendue de ses goûts et l'éclectisme de ses lectures qui vont de Ronsard à Guillevic, en passant par Hugo, Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, Verhaeren, Lecomte de Lisle, Mallarmé, Valéry, Apollinaire, Rilke, Pessoa, Supervielle, Eluard, Perse et Char. Je lui ai prodigué mes critiques, dans la mesure de mes minces moyens, puisqu'il m'y invitait, tout en sachant que la voix des autres est d'une faible utilité pour celui qui cherche sa voie en lui-même. Avec modestie, ce qui est la marque indéniable de l'authenticité, il a accepté mes remarques sans regimber et j'espère qu'elles lui ont été de quelque utilité pour polir et affiner sa phrase. Un peu plus tard, j'ai retrouvé ses textes et l'ai ai élu, alors qu'il concourait au prix de la Taverne des poètes, dont j'étais membre du Jury, lequel lui a attribué une récompense méritée en 2006. Depuis, j'ai eu le plaisir de lire certains de ses textes encore en gestation, dont Escarpement du portrait, qu'il m'a demandé de préfacer et qu'il livre aujourd'hui au public.

Né le 24 juin 1968, à Villefranche-sur-Saône, Jean-Marc Roth, diplômé de lettres supérieures, s'intéresse aussi à l'histoire de l'Ancien Régime et à la paléographie. Il éprouve une prédilection certaine pour les arts plastiques et la photographie. Il n'est entré que tardivement en poésie, vers l'âge de trente cinq ans. Ses premiers textes furent inspirés par la mer puis par la ville dont on retrouve les thèmes dans son premier recueil : Au diapason de la Ville, publié aux Editions Flammes Vives, en 2007, ouvrage qui sera réédité en 2009 chez Edilivre. Vinrent ensuite De Liberté vertu  (Edilivre, 2009), puis Escarpement du portrait, objet de la présente préface.

Jean-Marc Roth ne fait pas partie de cette lignée de poètes, avares de leur parole, qui s'en tiennent à la dispersion de quelques vocables isolés, brebis égarées au milieu de la page blanche. Son verbe est généreux, parfois torrentueux. On lui reprochera peut-être sa volubilité laquelle, c'est inévitable, ne va pas sans charrier quelque limon arraché aux rives qu'elle écorche. Mais celui qui sait voir et entendre y découvrira surtout d'innombrables pépites. Je l'ai dit plus haut, l'ampleur du ton de Jean-Marc Roth est assez singulier dans notre poésie contemporaine et c'est une qualité qui me paraît essentielle à une époque où tant d’auteurs font de parcimonie vertu.

Escarpement du portrait lui a été inspiré par une naissance. Mais un poète ne saurait circonscrire son thème à un événement aussi heureux soit-il et c'est le mystère de la création tout entier qui se dévoile entre les lignes pulvérisées de ce long monologue. Qu'il s'agisse de la main façonnant l'argile, de la pluie des doigts sur le piano,  de la trace d'ombre du poème sur la page blanche ou de l'enfant qui jette un pont entre deux vies qui se sont reconnues, toute naissance, est une "victoire de l'amour", une "esquisse de la respiration du matin" qui "court comme une canadienne de vigne rouge vendanger l'été indien". Et le poète, sur le berceau où sourit l'ange, rêve à la jeune fée qu'il deviendra plus tard, parcourant le monde plein d'embûches mais aussi de promesses, comme un poème livré à la mystérieuse alchimie du regard des autres. Le père ne cesse d'invoquer ce qui est issu de lui, de son feu et parfois aussi de ses cendres, "Jusqu'à la lie des voix/Jusqu'au lit des rivières sonores/Dans le gravier des orpailleurs" tandis que "Toujours/De vagues ombres/ Tombent/Comme les feuilles/En novembre/A travers les décennies" car les regards du poète "Ne sont que l'écho/D'un portrait disparu/Sur le qui-vive des cimes".

Souhaitons à ce long poème de ne pas tomber dans l'oreille des sourds mais au contraire d'éveiller chez ceux qui le liront les échos que mérite sa surabondante générosité.
 
Jean Dif    juin 2009

Prix : 12 euros
_____________________________________________________________
Tombeaux - Une passion portée au nu

L'Harmattan

POSTFACE

Les jours tombent dans le coffre du temps comme une étoffe qui se replie. On pourrait croire que l’oubli les ensevelit. Pourtant, il est des blessures qui se ferment mais dont les cicatrices restent à jamais douloureuses. Et cette douleur nous est chère car elle ennoblit l’âme de ceux qui la ressentent. Etrange paradoxe, le souvenir se nourrit d’une présence qui est absence, et dont, par conséquent, ne peut naître qu’une ombre, qui est celle des regrets. Il en va ainsi des amours de jeunesse qui trop souvent sombrent laissant une trace d’autant plus indélébile que, avec la fougue de l’âge neuf, on s’y est complètement investi.

Le nouveau recueil de Jean-Marc Roth, « Tombeaux »,  où se multiplie sous différents angles le lancinant portrait d’un fantôme féminin, ne laissera pas indifférent les lecteurs dont beaucoup se reconnaîtront à travers une expérience assez largement partagée, même si chaque amour contrarié pense être unique. Rares  sont, en effet, les attachements de jeunesse qui survivent du printemps jusqu’à l’hiver des vies humaines. Pour reprendre les mots du poète russe, trop souvent « le canot de l’amour se brise contre la vie courante ».

Dans une langue simple l’auteur nous livre ses secrets intimes comme une manière de thérapie. Sa franchise doit être d’autant plus louée qu’elle n’est jamais tout à fait sans risque. On aimera ce texte sincère émaillé de quelques belles images. Je ne résiste pas au plaisir d’en citer un exemple : « Jeune fille / et jeune homme / promis aux nues / confiants dans le pollen des fées / qui gouverne les forêts et / ensemence / les regards »

Qui, comme Jean-Marc Roth, ne s’est jamais senti « l’otage du passé » ?
 

Jean Dif - 2013

Prix : 10 euros
_____________________________________________________________________
Première cellule

Tissé d'une heureuse alternance de proses et de vers libres, cet ouvrage tient à la fois de la confession, de la poésie et du roman: roman, car le souvenir entoure le passé d'un halo qui le transfigure. Il en résulte un texte riche en résonnances motionnelles qui ne saurait laisser indifférent le lecteur.

Jean Dif - 2015 (Extrait de la préface).

Pour se procurer cet ouvrage, voir ici



Francesca Y. Caroutch: Clameurs nomades

Editions du Cygne

La campagne bleutée tremble un peu
derrière une flambée de chardons
Près des bois d'aubépine
d'invisibles alouettes
ivres de leur ode au vertige
très haut dans les cieux
se laissent tomber presque jusqu'au sol

Francesca Yvonne Caroutch a publié une vingtaine de recueils de poèmes, dont La voie du coeur de verre qui reçut le prix Louise Labé. Elle est également romancière et traductrice de poètes italiens, comme Dino Campana et Ungaretti. Certaines de ses oeuvres sont traduites en italien, anglais, japonais et portugais.

Elle publia, entre autres, quelques essais sur la poésie et sur le bouddhisme tibétain, ainsi que cinq ouvrages illustrés sur le mythe de la licorne et son origine orientale. Le Livre de la Licorne, symboles, mythes et réalités, obtint le prix du Pélican d'or.

Prix : 12 euros
_____________________________________________________________
Cahiers étoilés d'une légende

Editions du Cygne

Préface de Camille Aubaude

Voici une surprenante fable philosophique, sous forme de suite poétique très forte, et très ancrée dans notre époque. Nous sommes stupéfaits que Francesca Y. Caroutch, si discrète à propos de sa vie privée, livre ici pour la première fois quelques lueurs sur ses débuts, sur son mariage précoce et sur sa relation avec François Augiéras (Abdallah Chaamba). La renommée de cet écrivain et peintre, fauché par une crise cardiaque à l'âge de 46 ans, en 1971, ne cesse de grandir. La parole crue et cruelle des femmes est une force vive, plus qu'une arme essentielle, bien qu'elle soit souvent retournée contre nous. C'est la fameuse parrhésia, dans la sphère intime.

Il y a parrhésia quand un dire-vrai ouvre pour celui qui l'énonce un espace de risque. Ce n'est pas le courage, mais la nécessité absolue qui guida la main de Francesca, auteur de tant de poèmes lumineux, nourris par l'étude des mythes et les voyages en Orient. Après tant de silences, il s'agit d'une libération, dans un style direct qui ne peut mentir, alternant prose et vers.

Camille Aubaude

Prix : 10 euros
____________________________________________________________
L'or des étoiles

Editions du Cygne

Préface de Salah Stétié

Poèmes inspirés, tout d'énergie spirituelle. Vous partez des choses plus énoncées pour nous conduire à la quête de l'Être.

J'aime cette poésie cosmique et liée paradoxalement à la ténuité de l'instant. C'est une poésie en effet de passante, de nomade et qui se veut fille éphémère de la variété des heures et des saisons.

Il y faut beaucoup d'intuition et de sensinilité, et vous débordez de l'un et de l'autre.

Salah Stétié

Prix : 10 euros



Jean-Jacques Dorio: Une minute d'éternité

Librairie-Galerie Racine

Si notre cœur était assez large pour aimer la vie dans son détail,
nous verrions que tous les instants sont à la fois des donateurs et des spoliateurs
et qu’une nouveauté jeune ou tragique,  toujours soudaine,
ne cesse d’illustrer la discontinuité essentielle du Temps.
          Gaston BACHELARD  ( L’intuition de l’instant)
 

    UNE MINUTE D’ÉTERNITÉ

Alors on se repose
   Pauvre homme des quatre horizons
        et des cinq sens inapaisables
Alors on se repose
   de tous les dits et non-dits
   de tous les écrits des maîtres et des disciples
Alors on se repose
   sur le mimosa unique et le ballet des gabians
Alors on se repose
   en marchant sans pensées d’hier et de demain
 Alors on entend
   tout l’Univers
   dans le moindre souffle d’air
   et la vague qui roule sans fin
Alors on se repose
des couleurs des senteurs
des cloches qui sonnent sans raison
et des voix proches ou disparues
     L’Unique en nous      S’est absenté
     Pour cette minute      D’éternité

56 poèmes (postface de Jacqueline Saint-Jean)

Prix : 12 euros
__________________________________________________________________
Secret des marges

Rafaël de Surtis - Collection Terre interdite

Je suis et ne suis pas
Ces signes sur la page
L’instant ouvert au monde
Ce va-et-vient sur la plage
dans la rumeur des vagues
et le murmure de mots
que l'on dit fondateurs
Tous proches du silence
dans le secret des marges

COMMANDER À :

Editions Rafaël de Surtis
7 rue St Michel
81170  Cordes sur Ciel

Prix: 15 + 3 euros (frais de port)
________________________________________________________________
Je T'Rêve

Rafaël de Surtis - Collection Terre interdite

Vingt et un exercices d'un rêveur vigilant illustrés par une oeuvre picturale de Maria Dolores Cano (aquarelle, encre de Chine posée aux brindilles de bouleau).

Je rêve d'une grande trêve
assis dans l'oubli
de ce stylo des nuits et des rêves

Je rêve de laisser sur le bord du chemin
l'attention orthographique
pour m'abandonner à l'énergie du vide

Je rêve j'erêve J'er êve
du mythe d'Er-le-Pamphylien
et d'une vie belle et bonne
kalè k'agathé zôè

COMMANDER À :

Editions Rafaël de Surtis
7 rue St Michel
81170  Cordes sur Ciel

Prix: 15 + 3,5 euros (frais de port)



Annie Briet: La Chair des Jours

Soc & Foc

Deux arts majeurs, la peinture et la poésie, se rencontrent ici dans un espace commun: celui du livre où on les voit se nourrir de la divergence initiale. "Le voué aux mots regarde vers ce à quoi atteint celui qui s'en est allégé." mais c'est par les mots qu'Annie Briet traduit sa fascination pour la peinture de Louttre.B.

Commander à: Annie Briet - 2, Allée des Allobroges- 31770 - Colomiers (dédicace sur demande)

Prix: 12 + 2 euros (frais de port)



André Loubradou: Dispersion des silence

L'Harmattan

Le monde se tait
le monde appartient à ceux qui l'ignorent

j'écoute le silence sans mémoire
le silence de l'oubli

libre
assez libre pour provoquer le hasard

et la porte d'un pays indifférent
s'ouvre sur des territoires où l'on peut vivre

sans passé
étranger

Commander à: L'Harmattan, 7 rue de l'Ecole Polytechnique, 75005, Paris ( http://www.harmattan.fr )

Prix: 12,5 + 3,5 euros (frais de port)


Retour                      Poèmes                 Concours                Notes de lecture

Naviguez sur l'ensemble du site de Jean Dif:
Accueil    Logiciels    Textes     Images     Musique