Petit lexique sandolien
.
Voici quelques termes, expressions et dictons souvent entendus dans mon enfance. Certains, issus du patois sont signalés, d'autres émanent plus ou moins du français. Ils étaient utilisés dans le langage courant; on les retrouve dans le récit historique.
.
Un Auvergnat typique du milieu du 20ème siècle (source: J. T.)
.
Abrive (d'): de biais, en diagonale (la pluie tombait d'abrive)
Aigue: eau (patois)
Ajasse: pie
Amasser: gonfler, entrer en suppuration
Ampar: passage voûté
Amplan: gifle
Arbalan: fanfaron, flandrin
Argaux: guenilles
Arpion: doigt de pied
Arranger: réparer
Artizon: vers du fromage
Ati: ici (patois)
Auch: oie (patois?)
Aulagne: noisette
Bachol ou Bacholle: comporte - du gaulois bascauda (cuveau)
Badayo: cueille-fruits fait d'une perche fendue en quatre à une de ses extrémités tenue ouverte par deux coins de bois
Bader: ouvrir
Badeu: badaud, innocent
Balan: équilibre
Balanquer: tituber, aller de travers, se déséquilibrer
Banne: corne (de vache, de chèvre...)
Baquer: verser
Baraille: personne innocente, stupide, qui divague
Barailler: parler à tort et à travers, divaguer, se disputer
Barbarotte: blatte, lubie au sens figuré
Barcelle ou barsale: tombereau à deux roues des Limagnes
Barge: tas de bois, meule
Barger: ranger le bois en tas
Barrot: char à deux roues
Batioler: marcher de travers, tituber, tanguer, comme un homme ivre
Bauge: sac à grains
Bayard: brancard pour transporter notamment le cochon tué
Béal: canal, bief
Belou: agneau
Belouse: blouse
Berchu: édenté, brèche-dent
Berte: hotte
Biais: savoir faire, adresse
Bien: propriété
Bigot: outil à deux dents pour décharger le fumier
Bigoter, bigoner: travailler avec un bigot
Bille: barre de fer ou de bois pour biller
Biller: serrer le foin sur le barrot avec des cordes au moyen d'une tavelle mue grâce à une bille
Bime: génisse
Biser: embrasser
Blaguer: converser
Bobilleux: chassieux
Boge: voir bauge
Boucaud ou boucod: sorte de pioche
Boucauder ou boucoder: piocher
Bouffer: souffler
Bouillat: mare, flaque boueuse
Bouillassou: bedaine
Bourret: veau d'un an
Bousiller: casser
Bousset: barlet, tonnelet d'une contenance d'un litre ou deux, dans lequel les travailleurs des champs emmenaient leur boisson, généralement du vin de pressoir
Boutiole: bouton, vésicule, ampoule
Brabant: charrue
Brai: bouillon, brouet
Brayes ou brailles: pantalons (ancien terme gaulois)
Branlot: bon à rien
Branque, branquignole: bon à rien
Bravounette: Mignonne
Bringue: personne grande mal bâtie
Budraille: tripes, boyaux, entrailles
Bugeade: lessive
Buie: récipient pansue, en terre vernissée, à col étroit, où l'on conserve l'huile, buire
Buïdzes: Escarbilles (patois?)
Buricles: lunettes (patois?)
Butir: pousser, bouter, mettre (patois?)
Butter: faire des buttes autour des pieds des ceps des vignes pour les protéger
Caco (ou cacot): oeuf
Cacouner (se): blottir (se)
Caillette: pressure
Calotte: gifle
Camelotte: mauvaise marchandise
Camoufle: lanterne, moyen d'éclairage
Canard: rasade d'eau de vie, eau de vie mélangée au café
Cané: surpris, trompé
Cancan: parlote, médisance
Canon: verre de vin
Carrémaré: marelle
Carotte: betterave
Carte: regard de canalisation d'eau
Carton: voir quarton
Cartonnée: voir quartonnée
Cassette: terrine vernissée où l'on faisait cuire les pommes de terre au four, où l'on faisait cailler le lait
Cassouner: agglomérer (comme la cassonade?)
Cerceau: petite pioche
Chabone (ou tsabone): cabane (patois)
Chagnotte: dent (vient probablement de quenotte)
Chalende (ou chalande): Noël
Chamoiser: salir avec de la suie
Chamoué: suie
Chanes: sortes de fleurs du vin qui s'abîme, moisissures blanches
Chapre: plante fourragère
Chaprière: prairie de chapre
Chapuser: taillader
Charouler: labourer
Chatonnière: chatière
Chauchide: chardon
Chaume ou Chôme: terrain inculte
Chavagno: Chouette, chat-huant
Chazo: ruine
Cheira: tas de pierres
Cheneau: gouttière le long des toits, autrefois en pierre, aujourd'hui en zinc
Chenille: personne apte à jouer des tours
Chimple: simple, idiot (patois)
Ciber: saouler
Coite: couette
Coiter: couvrir
Collet vert: rutabaga?
Combiner: s'associer pour travailler
Comble: congère
Commis: domestique, employé
Corée: poumon des animaux
Corgnalou, corgnole (corniole): gorge, gosier (cou)
Coudé: se dit d'un gâteau qui n'a pas levé
Coudière: coffin, sorte de carquois en bois qui maintenait humide la pierre à aiguiser la faux
Coufle: gonflé, repu
Coulavire: bride, large bande de cuir décorée que le sabotier clouait sur le haut du sabot pour éviter que le pied ne frotte contre le bois dont la dureté blesserait.
Courgnalou, courgnole (courniole): voir corgnalou
Coursière: traverse, raccourci
Cramer: brûler
Croche: encoche, entaille
Cuite: ivresse (une session d'alambic s'appelait une cuite)
Dag: jars
Daille: faux
Daube: produit de qualité inférieure
Débouiller: démolir
Débutter: défaire les buttes autour des ceps de vignes
Décarcasser (se): travailler fort
Dégagé: leste
Délander: débaucher
Démioler: briser, casser
Demoiselle: assemblage de trois ou quatre gerbes debout appuyées les unes contre les autres
Dépatouiller: débrouiller, résoudre
Dépenaillé: en haillons
Dépioter: plumer, comme on arrache les feuilles d'un artichaut
Déramer: écarter le foin dans les prés pour le faire sécher
Dérision: bêtise
Désagadière: brise-tout
Désaveigne: désagréable, déplaisant
Détramer: débarrasser, mettre en ordre
Dévorer (se): se dépêcher, se hâter, s'activer
Dîner: repas de midi
Donder: dresser
Douelle: douve de tonneau
Dringue: diarrhée
Ebrezer: briser, émietter
Écarter: étendre le linge pour le faire sécher
Écharpiner: désagréger, défaire brin à brin
Écouba: écouvillon, serpillière au bout d'un long manche employée par le boulanger pour nettoyer son four des cendres et charbons du bois qui y ont brûlé
Émandroner: ébourgeonner
Embouser: souiller, polluer
Embrener: salir, embarrasser
Empar: voir ampar
Emplan: voir amplan
Engoguer (s'): gaver, remplir avec un entonnoir (comme le boudin ou gogue), (s') empiffrer
Épanler: casser un membre
Éplète: personne de faible constitution
Épointer: écimer
Escoudre: battre (les céréales)
Essourber: rendre sourd à force de bruit
Estio, esclot: sabot (vieux français: esclot chez Rabelais)
Estipateur: extirpateur
Évanler (s'): coucher, (se) vautrer
Farinade: sorte de crêpe épaisse
Feignant: fainéant
Fenier: tas de foin
Fenière: fenil
Fessou: binette, petite houe à bras
Fève: haricot
Fioler (se): s'enivrer
Flemme: paresse
Font: fontaine, source (patois?)
Fonzée: lie qui se dépose au fond du tonneau
Fossoyer: biner, ameublir la terre avec un fessou
Fouger: fouiller (comme un cochon avec son groin)
Fouge-étron: bousier
Foumaré: fumier (patois)
Fourchat: fourche
Gangonner: voir gongonner
Gargot: cuisinier d'occasion
Garguiller: gratter
Garieu: défecteux, de travers
Garlandage: galandage
Gaudiche: niais, dadais
Gaugnes: voir gognes
Gazaille: querelle
Gère (se): coucher, (se) coucher (patois?)
Geinlier: geindre, pleurer
Ginser: activer le feu (patois?)
Glieu, glui: paille de seigle pour faire des liens et relever la vigne
Gnole: eau de vie
Gobille: bille pour jouer
Gognes: lèvres
Gogue: boudin
Gonelle: voir gounelle
Gongonner: marmonner, ronchonner, grogner
Gore: vieille vache
Gorme: mouillé, blet (fruit)
Goule: gueule, gorge
Gouler: se goinfrer
Gounelle: fille peu dégourdie, robe
Gourdie: exubérance, tourment sexuel ou autre
Gourlasse, gourlassou, gourle: ivrogne, propre à rien
Gourlon: gland de bouse durci qui se forme sur les poils des vaches
Gouttière: fuite dans un toit
Graille, graillou: repas
Gratton: résidu de la fonte du lard
Gravelle: dépôt qui se forme dans les barriques
Grillade: filet de porc
Guenille: beignet, personne de peu de valeur
Insolenter: insulter
Jailler: pour le coq: monter une poule
Jasse: pie
Jau: coq (patois?)
Joliment: beaucoup
Lambique: alambic
Large: pissenlit
Latte: long bâton, gaule
Lessif: mélange à base de soude(ou de cendres de bois tamisées) pour la lessive (la bugeade)
Macharer: barbouiller, noircir, charbonner
Madiure: mûr (patois)
Mafieu: maladroit
Maille: meule (de paille)
Mailler: dresser une meule
Maillot: bouture de vigne
Manier: réduire à merci, vaincre (cette maladie l'a bien manié)
Mare: bruit, fracas, tapage
Maronner: grogner, manifester son mécontentement
Melard: pot de grès où l'on conservait le salé de cochon
Mège: moisi
Mieux: plus, davantage
Milliard: clafoutis aux cerises auvergnat
Mirgue: petit lait avec lequel on fait une sorte de fromage à l'ail et au poivre, le gaperon
Mitonner: cuire longuement
Mitrailler: fossoyer avec une mitrailleuse
Mitrailleuse: sorte d'araire à plusieurs socs, machine à fossoyer
Mose: traire (patois?)
Mouraillade: femme mal débarbouillée
Mouraillé: sale, barbouillé (le visage)
Mouraillée: cuite, ivresse
Museau: muselière
Narse: endroit marécageux
Neire: puce (patois)
Nizo: oeuf factice pour leurrer les poules
Noïlle (noye): jeune mariée
Oeuvre: superficie de vigne travaillée pendant une journée - mesure d'origine médiévale (operoe) de 400 à 600 m2 
Olagne: noisette
Or béni: cytise
Oueille: brebis
Oulle: marmite, chaudron
Pachade, pachu: gifle
Padelle: poêle, personne maladroite, indécise
Paillasse: corbeille de paille pour faire lever le pain
Pansage: soins aux bêtes, en particulier aux vaches et aux chevaux (remplissage des mangeoires et rateliers, changement des litières, traite...). En français: action d'étriller les chevaux
Pantillon: chemise
Pascanade: carotte
Papajo: jabot des volailles
Partiu: trou (pertuis) (patois)
Patraque: malade, maladroit
Pauvre: défunt
Pauvrement: peu
Pays: village
Peillaraud: colporteur qui ramasse les peaux de lapins et les peilles
Peilles: vieux chiffons dont on se sert pour la fabrication du papier (ancien français)
Peilligan: vagabond
Pesu: poux (patois)
Petas: chiffon
Petasser: raccommoder
Petérole: vessie
Petitou, petitoune: enfant
Petit-vin: piquette
Peu: cheveu
Piailler: parler beaucoup
Piboule: peuplier
Pillaraud: voir peillaraud
Pièce: foudre, grande barrique, tonne où l'on conserve le vin
Pignon: petite meule à forme de pomme de pin
Pimponner (se): se maquiller, se faire beau
Pique-boeuf: aiguillon fait d'une gaule au bout de laquelle a été enfoncée une pointe étêtée
Plantier: jeune plantation
Plongeon (ou plinzu en patois): meule, pignon
Plot: billot
Pot: seau à transvaser le vin d'une contenance de quinze litres, unité de mesure du vin
Poinçon ou poinsu ou poinçu: tonneau (patois)
Pompillou: petite pompe, chausson aux pommes
Pompe: tarte aux pommes couverte confectionnée généralement avec une pâte feuilletée
Poujo: tas
Poulinasse: fiente de poules
Prou: assez (patois?)
Puze: furoncle
Quarton: mesure de grains cylindrique (un septier vaut 8 quartons)
Quartonnée: superficie de terrain ensemencée avec un quarton
Quintal: 50 kilos
Ragnole: chose de peu de valeur ou de peu d'intérêt, babiole
Raie: sillon
Ramasser: ranger (la table, par exemple)
Ramasser (se): rentrer (à la maison)
Rameau: buis que l'on fait bénir aux Rameaux
Ramonner: disputer, engueuler
Rancheau: tuyau de descente des gouttières
Rang (de): à la suite
Rapetasser: raccommoder
Rapia: avare
Rapiette: petit lézard gris
Rase: fossé, canal de drainage, rigole
Râteleuse: râteau mécanique
Ratelle: faconde
Ratoune: dent de lait
Rebourser (chemin): revenir en arrière
Réclame: publicité
Regret (faire regret): susciter du dégoût, de la répugnance
Regrettif: qui épouve de la répugnance
Relever: attacher les branches des vignes
Ressuivre: raccommoder
Rester: habiter
Rimer: à demi brûler, roussir
Rougne: croûte de blessure, maladie de la peau, rogne
Rougner: maugréer
Sagouiller: barbotter dans l'eau, la troubler, bâcler un travail
Samper: bâcler un travail
Sampadi, sampeur: saboteur, quelqu'un qui travaille mal
Sarpillière: serpillière
Sarciner: raccommoder grossièrement
Saupelette: culbute, cabriole cul par dessus tête
Selle: session de pressoir
Sère: vipère
Serve: réservoir d'eau
Simple: innocent, idiot
Souillarde: débarras, endroit où l'on fait la vaisselle
Souper: repas du soir
Suc, Suquet: tertre, colline
Tabaser: frapper à coups redoublés, tourmenter
Tabouiller: remuer sa nourriture dans l'assiette sans la manger
Taquant: grosse bille généralement en fer
Tassou: tasse pour goûter le vin généralement en argent
Tatouille: tripotée
Tavelé: idiot
Tavelle: cylindre autour duquel s'enroulent les cordes qui retiennent le chargement du barrot
Tiu: cul (vient sans doute de tiu ou partiu: trou) (patois)
Tombadi: ruine
Tomme: fromage frais
Tonne: petite maison de jardin
Topète: petite fiole
Torche: chiffon servant à nettoyer (torcher) notamment la vaisselle
Torgnole: giffle, coup
Tourgne: maladie
Tourte: pain bis rond
Trapeger: travailler maladroitement, avec difficulté
Truffe, treuffle: pomme de terre
Tsabone: cabane (patois)
Tsadère: chaise (patois)
Ul: extrémité croûtée d'une miche de pain prisée des personnes à bonnes dents
Vaillant: travailleur
Vaisseler: faire la vaisselle
Van: tarare
Varenne: terre sablonneuse et maigre
Varoille: objet de peu de valeur
Vedelle: génisse
Vêle: génisse
Verge: osier
Vessa: plante fourragère (vesce?)
Vigeole: rejet, pousse parasitaire de la racine d'une plante
Volame: serpe
Volant: faucille
Vourme ou Vorme: roupie, goutte au nez
Yeu: moi (patois)
.
.
Quelques expressions
.
A plus voir, à tire larigot: énormément, beaucoup trop
A vue de nez: à peu près
Arrête ce gnangnan qui nous essourbe: arrête la TSF (le poste de radio) qui nous rend sourd
Avoir du biais: être adroit
Avoir du pain sur la planche: être bien pourvu (parfois de travail!)
Avoir la gourdieu: être tourmenté par le besoin de courir, de faire le fou, être en chaleur
Avoir mangé un mot: être incapable de se le remémorer
Avoir pauvre mine: être faible, sembler mal en point, malade
Avoir ou faire la tourgne: paraître malade
Battre la breloque: perdre la tête, devenir fou
Bon appétit. - Pareillement: bon appétit; - à vous aussi
Bouffer la grenouille: faire faillite
Cela m'a su mal: cela m'a choqué, m'a vexé
Cela me sait bon: ça me fait du bien
C'est bien envoyé: c'est bien dit
C'est de la daube: ça ne vaut pas cher (en parlant d'une récolte)
C'est pas dit: ce n'est pas certain
C'est pas mauvais, ça se mange bien: c'est bon
Chercher gazaille: chercher querelle
Comme il faut: beaucoup (il a plu comme il faut), bien (c'est une personne comme il faut)
Comme rien: peu ou pas du tout
Comme tout: beaucoup, très (c'était mouillé comme tout)
Dans le temps: autrefois
Diable ta goule; tu creuseras ta fosse avec tes dents!: diable ton appétit; tu vas te tuer en mangeant!
Donner le brai (bouillon) de onze heures: empoisonner
Elle a fêté Pâques avant les Rameaux: elle est enceinte avant le mariage
En avoir des rubriques: être malin, filou
Être bien luné: être de bonne humeur
Être fixé: savoir ce que l'on fait (il n'est pas bien fixé: il ne sait pas trop ce qu'il fait)
Être mal luné: être de mauvaise humeur
Être trempé comme la soupe: être mouillé jusqu'aux os
Faire battre quatre montagnes: semer la zizanie par ses médisances
Faire l'article: vanter les mérites d'un produit, faire de la réclame
Faire regret: dégoûter (cela me fait regret, ça me dégoûte)
Il a pauvrement de biais: il est maladroit, son ouvrage est mal fait
Il a une bonne ratelle: il parle facilement et abondamment
Ils en font de la mare: ils en font du bruit
Il est bien banné: il est cocu
Il est juste bon à mettre les pieds sous la table, à boire et à manger: il n'est bon à rien ou il est fainéant.
Il était désagadière: il cassait tout
Il n'est pas bien cuit: il est idiot
J'en veux mieux: j'en veux davantage
J'étais dégagé quand j'étais jeune: j'étais leste, je courais vite
Je n'en mettrais pas ma main au feu: expression montrant que l'on n'est pas certain de ce que l'on avance
Je ne veux pas être le dit... : je ne veux pas que l'on parle de moi à ce sujet (en mal)
Je pense bien: expression qui montre que l'on ne croit pas un mot de ce que dit son interlocuteur
Le diable me  foute: juron grossier inspiré sans doute de la sorcellerie
L'estomac va me lâcher: j'ai faim, j'ai l'estomac dans les talons
Ma tête à couper, ma tête sur le plot: expression appuyant une affirmation catégorique
Marquer bien: être beau (elle marque pas mal: elle est belle)
Ne pas avoir besoin d'ouvrir la porte pour voir passer le mauvais temps: être pauvre ou malheureux
Ne pas se casser le bol: ne pas se donner beaucoup de mal pour accomplir une tâche (il ne se casse pas le bol!)
Ne pas tourner une paille: ne rien faire, être fainéant (il ne tournerait pas une paille, il est plus fainéant qu'une couleuvre!)
On était bien coufle: on avait bien mangé
On s'est fait péter la sous-ventrière: on a mangé énormément (allusion à une pièce de harnachement du cheval)
Passer une belle république: être heureux, dans l'aisance, avoir du bon temps
Pauvre baraille: personne qui dit n'importe quoi
Pauvre monde, bonnes gens: expressions teintée de pitié
Perdre la boule: perdre la tête
Pleuvoir comme vache qui pisse: pleuvoir abondamment
Poser culottes, poser brailles: aller aux lieux d'aisance
Porter peine: s'inquiéter
Rencontrer un buisson: être arrêté en chemin par une personne bavarde
S'en croire: faire l'important, être orgueilleux (il s'en croit; il n'est pourtant pas sorti de la cuisse de Jupiter!)
Tâche moyen de réussir ce travail: Fais en sorte que ce travail soit réussi
Tant bonnement, tant soit peu: un peu
Tout à l'heure: un peu plus tard
Traire peine: être dans le besoin
Tu prendras bien un canon: tu boiras bien un verre de vin
Un bon dag: un chaud lapin
Un bon peu: beaucoup
Un goût de revenez-y: un très bon goût
Un joli moment: longtemps, belle lurette (il y a un joli moment: il y a longtemps)
Une langue de vipère: une personne médisante (cette langue de vipère ferait se battre quatre montagnes)
Un petit peu: très peu
Vieille rougne, vieille charogne: insultes
Vous avez bien travaillé (dit avec un ton de reproche): vous avez fait une bêtise (c'est, en quelque sorte, un compliment inversé).
.
.
Dictons:
.
Année de foin, année de rien.
En avril, ne te découvre pas d'un fil.
Issoire, bon vin à boire, belles filles à voir.
La Sauvetat, sauve-toi.
Noël au balcon, Pâques au tison.
Une neige qui dure attend l'autre.
Quand le Puy-de-Dôme a son chapeau, le berger prend son manteau.
Rage de dents, mal d'amour.
Randoli tu randoleras, à Randol, la première fois, les femmes ne portent que six mois.
Un bon coq n'est jamais gras.
 

Une remarque prononcée par quelqu'un que l'on tenait pour innocent, que j'ai entendue, trouvée très pittoresque et marquée au coin du bon sens: "si les pierres pourrissaient, cela ferait du bon fumier."

Une étude sur le langage de Basse-Auvergne est  ici


Sommaire            Récit historique             Photos

Naviguez sur l'ensemble du site de Jean Dif:
Accueil     Logiciels     Textes     Images     Musique