La préhistoire:
.
La sépulture lors de son déblaiement
.
Si le peuplement de l'Auvergne est attesté dès le Paléolithique, l'apparition de l'homme sur le territoire de ce qui devait devenir la commune de Saint-Sandoux, quoique plus récente, n'en remonte pas moins à une période assez lointaine. Voici ce que l'on peut lire dans le Bulletin d'informations archéologiques de la Direction des Antiquités Historiques de la circonscription de Clermont-Ferrand en date du 23/5/1961 :

Au terroir de Polagnat, à 300 mètres environ en amont et à l'ouest du domaine de ce nom, avant le coude du chemin IC 74, près de la rive droite (sud) du ruisseau, M. Chaly était gêné par une grosse pierre affleurant à la surface d'une terre lui appartenant. L'ayant partiellement dégagée, en vue de la faire sauter à la mine, il constata que:

1° il s'agissait d'un gros bloc d'arkose, profondément enraciné; la partie dégagée mesure à peu près 1 mètre de long sur 1m. 10 de large et 0,30 environ d'épaisseur*, incliné vers l'est à peu près de 45 degrés sur l'horizontale; les deux faces étaient tournées à peu près l'une vers l'est et l'autre vers l'ouest (fig. 27),

2° au-dessous de la face inférieure (orientale) il y avait: a) quelques pierres amoncelées, reposant, autant qu'il a été possible de s'en rendre compte, sur d'autres pierres plates, formant une sorte de dallage; b) sur le dallage un squelette humain, couché sur le côté en chien de fusil; le crâne est écrasé, les dents assez usées, paraîtraient convenir à un sujet mâle, en tout cas d'un certain âge; il n'est pas absolument certain que ce squelette ait été seul; j'ai noté aussi la présence d'un humérus et d'un radius d'un quadrupède non déterminé; c) 4 tessons de poterie modelée sans tour et lisse.

P.-Fr. Fournier
 
* Les dimensions données paraissent incompatibles, la longueur excède certainement le mètre (1,8 m, 2m?).

Les éléments recueillis laissent supposer qu'il s'agissait de la sépulture d'un homme enterré avec un chien et des vases en terre contenant vraisemblablement des aliments destinés à l'accompagner dans l'au-delà. Cette sépulture remonterait à environ 20 siècles avant l'ère chrétienne.
 

Figure 27

Aller à:                           Page précédente        Page suivante        Sommaire


Naviguez sur l'ensemble du site de Jean Dif:
Accueil     Logiciels     Textes     Images     Musique