Au Tibet ( Septembre - octobre 2004 )
.
Ce voyage au Tibet a débuté par le Yunnan et s'est achevé au Sichuan. La documentation relative à l'ensemble du voyage étant abondante, j'ai préféré la scinder en trois parties. La première concerne le Yunnan; la seconde fait l'objet de ces pages et la troisième a trait au Sichuan. Au Tibet, nous avons successivement visité la vallée du Yarloung, Lhassa, Gyantse et Shigatse avant de revenir à Lhassa. Entre Lhassa et Gyantse, d'une part, Gyantse et Shigatse, d'autre part et enfin Shigatse et Lhassa, nous avons franchi plusieurs cols au dessus de 5000 m et nous avons été à même d'admirer des paysages parmi les plus attrayants du globe.


1-Les images
.
Quelques-unes de ces images apparaissent dans "Sur les traces de la Licorne", un film documentaire de 52 minutes de Philippe Marchand et Aleksander Dzerdz, réalisé par Aleksander Dzerdz, produit par "Peignoir Prod". Ce film a été programmé à plusieurs reprises à la télévision, tant en France qu'à l'étranger.
.
11-La vallée du Yarloung
De l'aéroport, nous suivrons la vallée du Yarloung, berceau de la civilisation tibétaine, jusqu'au château de Yongbulakhang transformé en monastère. Nous visiterons ensuite un village avant d'aller coucher à Tsetang (Tsethang ou Tsedang).
.
Pour visualiser les photos, cliquez l'image ci-contre


12-De Tsetang à Lhassa
La matinée sera consacrée à la visite du monastère de Samye. Cette lamaserie, fondée au 8ème siècle, est la plus ancienne du Tibet. Nous prendrons ensuite le chemin de Lhassa. Arrivée dans les faubourgs de cette ville, nous visiterons le palais d'été des Dalaï lama: Norbulingka.
 .
Pour visualiser les photos, cliquez l'image ci-contre


 13-Lhassa
Lhassa, la capitale du Tibet, a beaucoup changé depuis cinquante ans. Ses vieux quartiers, autour du Jokhang, sont maintenant entourés par une vaste ville nouvelle. Mais plusieurs sites du plus grand intérêt subsistent. Nous consacrerons la matinée à la visite du Potala. Fièrement édifié sur la Colline Rouge, Ce palais comporte un millier de pièces. Il remplissait autrefois les rôles de monastère, de résidence du chef de l'État et de siège de l'Administration. En début d'après-midi, nous nous rendrons au monastère de Sera, fondé au 14ème siècle, qui est encore aujourd'hui une université bouddhiste. Puis nous reviendrons à Lhassa pour visiter le Jokhang, un des lieux du Tibet qui attirent le plus grand nombre de pèlerins. Le Jokhang fut construit, au 7ème siècle, par le fondateur de l'empire tibétain: Songtsen Gampo. Nous terminerons la journée en flânant à travers les étalages du marché du Barkhor.
.
Pour visualiser les photos, cliquez l'image ci-contre


14-De Lhassa à Gyantse
Le voyage en 4x4 de Lhassa à Gyantse nous permettra d'admirer des paysages parmi les plus grandioses de ceux qui peuvent se voir à travers le monde. Nous serons amenés à franchir plusieurs cols à plus de 5000 m. Des vallées fertiles, où se nichent des villages typiques, seront traversées. Un imposant lac de barrage sera longé pendant plusieurs kilomètres.
 .
Pour visualiser les  
photos, cliquez l'image ci-contre 
 


15-Gyantse
Gyantse, troisième ville du Tibet, est située dans une riche vallée considérée comme le grenier du Tibet. Malheureusement, cette vallée, où passait autrefois la route du sel, une des routes de la soie, est aussi une voie d'invasion du Tibet à partir de l'Inde. Elle fut empruntée par les guerriers du Grand Moghol, au 16ème siècle, et aussi par les Britanniques, au début du 20ème siècle. Il ne faut donc pas s'étonner de la présence, sur une de ses hauteurs, d'une citadelle impressionnante. Le monastère de Palkhor est lui aussi fortifié. Ce monastère contient des richesses artistiques considérables. Il accueille des moines des écoles gelugpa, sakyapa et kahdampa. Il est flanqué d'un énorme chorten (stupa), le Khumbum, qui est en fait un mandala en trois dimensions.
.
Pour visualiser les photos, cliquez l'image ci-contre


16-Shigatse
Sur la route qui conduit de Gyantse à Shigatse, on peut voir les vestiges des nombreux caravansérails où se réfugiaient pour la nuit les caravanes qui suivaient la route du sel. Shigatse, seconde ville du Tibet, est la cité du Panchen lama qui est l'abbé du monastère de Tashilumpo. Cette lamaserie contient, entre autres trésors, les tombeaux de plusieurs Panchen lamas et une statue debout du Bouddha de l'avenir qui est la plus haute du monde. Cette statue est en cuivre doré.
 .
Pour visualiser les photos, cliquez l'image ci-contre


17-De Shigatse à Lhassa
Les paysages traversés au retour vers Lhassa ne sont pas moins intéressants qu'entre Lhassa et Gyantse. Mais ils sont un peu différents. Les cultures y sont moins fréquentes mais les nomades, pâtres de yacks et de moutons, y sont plus nombreux. En approchant de la capitale, on passera à côté d'une usine géothermique et on découvrira la voie de chemin de fer qui, d'ici trois ans, devrait relier Pékin à Lhassa en deux jours. Une seconde escapade au Barkhor terminera l'après-midi.
 .
Pour visualiser les photos, cliquez l'image ci-contre


18-Retour à Lhassa, départ pour Chengdu
La dernière matinée sera consacrée à la visite du monastère de Drepung. Cette lamaserie fut la résidence des Dalaï lamas jusqu'à la construction du Potala au 17ème siècle.
 .
Pour visualiser les  
photos, cliquez l'image ci-contre 


19-Des photos anciennes du Tibet
191- Avant les constructions chinoises, cliquez ici
192- En octobre 1984 (photos vieilles de vingt ans lors de mon voyage), cliquez ici


2-Les textes:

20- Pour lire mon carnet de route,  cliquez ici
21- Fiches relatives au bouddhisme tibétain (chortens, lignées, repères)
22- Pour accéder à une fiche relative à la naissance et au mariage,  cliquez ici
23- Pour accéder à une chronologie historique,  cliquez ici
24- Pour accéder à une fiche sur la géographie du Tibet,  cliquez ici
25- Pour accéder à une fiche sur l'économie du Tibet,  cliquez ici
26- Quatre poètes tibétains sont  ici

27- Le récit d'un voyage à Xiahe et Labrang est  ici
28- Le récit d'un voyage en Amdo ici
29- Fiches relatives aux témoignages de quelques explorateurs (Bonvalot, Grenard, Bacot, Bogle, Hedin, Lafugie, Manning, Pallis, Guibaut, Adjroup Gumbo, Kawaguchi, Tucci, Harrer) et à celui de Chen Xizhang (Chine nationaliste, Tibet et Angleterre)



Pour en savoir plus sur le Tibet,  cliquez ici
Pour accéder à des cartes du Tibet,  cliquez ici   et  ici
Pour accéder au calendrier tibétain,  cliquez ici

Le point de vue des adversaires de Pékin est ici (Tibet-Info) ici (France-Tibet) ou ici (Phayul)
Le point de vue de la Chine est ici (livre blanc)
Une confrontation des points de vue est ici
Un texte intéressant sur les relations sino-tibétaines est ici
Quelques articles sur le Potala, les relations entre le Tibet, la Chine et la Mongolie sont ici

Le site de l'association Tsowa-Maintenir la vie est  ici

Un site sur les Karmapas est  ici
Le site de SolHimal (beaucoup d'articles très intéressants) est  ici
Le site de l'Université bouddhique européenne est  ici
Le site de Rigpa France, avec notamment un glossaire, est  ici
Un site (en anglais) sur les monastères tibétains est  ici
Un site américain avec de nombreux liens sur des pages très instructives est  ici
Un site sur Alexandra David-Néel est  ici
De nombreux liens sur le Tibet sont  ici
.
Des recettes de la cuisine tibétaine sont  ici
Une note sur la gastronomie tibétaine du Gannan est  ici

Une médiathèque de musique tibétaine est  ici  et vous pouvez écouter quelques échantillons de sons tibétains  ici  et  ici
.
Des photos de Joseph Rock, prises entre les deux guerres mondiales, sont  ici

Des tableaux de Léa Lafugie sont  ici

Et directvoyages.com, votre guide de voyage au Tibet est  ici


Naviguez sur l'ensemble du site de Jean Dif:
Accueil    Logiciels    Textes     Images     Musique